Accueil » Galaxies isolées, NGC

NGC 3628

NGC 3628 Rob Gendler

NGC 3628  T635  BL 2011 02 07

Object information

Nom de l’objet : NGC 3628
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 9.60
Ascension droite : 11h 20m 54s
Déclinaison : 13° 31′ 29" N
Constellation : LEO

Observations Details

Date de l’observation : 07 févr. 2011 01:30 UT
Durée de l’observation : 250 min
Position de l’objet : Alt: 58.8°, Az: 169.9°
Conditions météo : 14h J++++ V~0  t 20°!  hu< T1  02h30  N+++ V0 t-0.8° hu 58%  SQMZ 21.79  SQMLZ 21.77  FWMH1.6"
Conditions de l’observation : 06h05 V0 t-2.3°  hu 64%  SQMZ 21.80  SQML(60°N)21.78  mvlonUMi 6.4/VI1-2 6.6/VI2  T1 P0.5 S1-2/156 3/380 4/520
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 20mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 156x

Notes

Conditions exceptionnelles: MB 60×14: NGC 3628 est visible dans la Mini Borg 60, en VI éloignée, lorsqu’on connait parfaitement le champ. D’autant que M 65 et M 66, bien visibles, permettent de poser précisément sa VI. L’AP est même perçu !

x240 Ethos 13mm Je jette un coup d’oeil au trio M 65, M 66, NGC 3628: fantastiques de structure. Je n’avais aucun souvenir des spires de M 65 et de M 66, qui sont, devant moi, évidentes, surtout M 66. Mais surtout, NGC 3628 est réellement en 3D: je la vois avec son plan tourné vers moi !

Je décide donc de me concentrer sur les étoiles proches de cette dernière, afin de bien les mémoriser, et par la même, le champ, en prévision de mon observation de la galaxie elle même, sur laquelle je ne me concentre volontairement pas. J’y passe près d’une heure, en faisant le tour de la galaxie, et en analysant chaque fois avant, la photo de Croman.

Les étoiles perçues sont soulignées d’un trait jaune, celles limite de trois traits jaunes.

 

NGC 3628 Croman_2

Note: il est normal que la galaxie, à l’oculaire du dobson, soit la tête en bas !

 

x380 Ethos 8mm, et/ou x520 Ethos 6mm (variable suivant les étoiles)

Avec un FWMH à 1.6", on a S3/380 et 4/520, et les étoiles sont plus faciles, et certaines apparaissent, qui n’avaient pas été perçues à 240x, bien que tentées. Toutes les annotations sont en orange sur la photo de Croman. fin 03h15LT.

x156 Nagler 20mm sans filtre

Je m’attaque maintenant aux isophotes. 156x est le meilleur compromis faible luminosités / noirceur du fond du ciel.

A 03h50 j’ai tracé la moitié de l’isophote L1. C’est le plus dur, puisqu’il est, par définition, limite ! Mais les nombreuses étoiles périphériques, que je connais maintenant par cœur, me permettent de placer exactement ma VI éloignée, et de déterminer la limite perçue du halo par rapport à ces étoiles.

04h00: l’isophote L1 est complet, j’ai fait le tour de la galaxie.

En vérifiant mon tracé sur l’image Croman, je réalise que la "queue" semble accessible. Je pointe, et c’est incroyable! Non seulement la queue est visible, mais elle est facile, large comme l’épaisseur des régions centrales de la galaxie, et même, qu’elle a un gradient axial, L2 central !! Cette trainée ressort d’autant mieux qu’elle est isolée sur le noir du fond. 04h50 l’isophote L2 est fini.

05h15 l’isophote L3 est terminé.

x240 Ethos 13mm

J’attaque les zones lumineuses de la galaxie, et je peux augmenter le G, pour mieux détailler les structures.

Les derniers isophotes sont ceux de la CS, au N de la bande sombre, c’est à dire les isophotes L6 et L7.

Avant de plier bagage, j’essaie de percevoir la petite galaxie [ Note 2011 02 16: marquée G en bleu sur la photo Croman] située à 2.2′ S du noyau. Je ne perçois aucune nébulosité à cet endroit. [Note 2011 02 15: rien d’étonnant! NED montre qu’il s’agit de plusieurs galaxies, dont la plus "brillante", SDSS J112015.88+133252.7, de m21.3g, et d’une étoile faible, SDSS J112015.05+133223.7, m20.8g!]

Mais, sans le vouloir, et sans le savoir, je perçois, limite (au sommet de l’échelle, sans pouvoir vérifier ni valider sur Guide8, je pense "suspecté"), l’étoile A* (en bleu sur la photo Croman). Je vérifie sur Guide 8: A* A2 0975 06702365, m18.9V!!!

[Note 2011 02 15: je vérifie sur Aladin les différents catalogues pour A*: a) SDSS J112016.58+133348.7, m19.2g b) B1 1035 0190422, m19.5V (m20.07 & 20.13B, m19.13 & 19.23R) c) N1 1035-0194099, m18.35B (YB6 catalogue). Il est 06h00; je suis sur NGC 3628 depuis 02h25, soit 3h25 d’observation, sans compter l’heure d’hier pour les étoiles.

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.