Accueil » IC, Rémanents de Supernova

IC 0443 T254 vs T635

IC 443 Sh2 249HaSHO Apod IC 443  T635 BL 2008 & 2017 11 17

Object information

Nom de l’objet : IC 443
Type de l’objet : Supernova Remnant
Magnitude : 12.00
Ascension droite : 06h 18m 24s
Déclinaison : 22° 48′ 51" N
Constellation : GEM

Observations Details

Date de l’observation : 18 déc. 2008 21:00 UT
Durée de l’observation : 60 min
Position de l’objet : Alt: 47.2°, Az: 104.3°
Conditions météo : 15h: J+++ V2-3NW t4° hu~60% T1 19h: N+++ V0-1N t+1.3° hu79% ciel très beau
Conditions de l’observation : QZ21.07 LZ21.04(79%&19h) vUMI6.4VI4 6.6nv T1 P2 S3-4/156 4-5/240 5/390
Lieu d’observation : Puimoisson le Petit Telle, Provence, Gorges du Verdon
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 20mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 156x

Notes

T 635

x101 Nagler 31mm sans filtre

La NP est déjà vue, mais difficile, et très peu contrastée. Les limites sont difficiles à définir.

x156 Nagler 20mm/OIII

La nébuleuse apparait, lumineuse.

IC 443  T635 BL croquis

L’arc, qui constitue la limite NE est évidente.

La partie N est beaucoup plus lumineuse, L5, et plus épaisse que la partie S de l’arc, L3.

La constitution de la "tête" N en 3 filaments distincts a été vue sans la connaitre.

Ces filaments sont séparés par 2 bandes sombres, bien contrastées en VI éloignée.

La structure filamenteuse de l’ensemble est décelée en VI éloignée, mais trop faible pour être dessinée.

Par contre, la structure d’ensemble et les principales zones sont bien mises en évidence.

Les nébulosités secondaires, à l’W du croissant, L1-L2, sont difficiles, mais sont vues, et deviennent dessinables avec l’aide de Guide8/DSS.

Le filament SW, qui va de A* à B*, a été bien vu, L2 à L4, en le connaissant.

Trop nombreuses étoiles pour être dessinées: j’ai dessiné les nébulosités sur un fond imprimé de Guide8.

IC 443 est une nébuleuse bien structurée avec le T635, mais il faut de la patience, et une observation attentive.

L’image Guide8/DSS aide bien pour déceler les structures de luminosité L1 et L2.

A* GSC 1326 929, m12.5B

B* U2 39639296, m15.45R.

 

J’ai repris cette observation près de 10 ans plus tard avec le même T635, dans des conditions au moins aussi bonnes, sinon meilleures (oculaires et filtres).

IC 443 Sh2 249 Apod BLDate de l’observation: 17 nov. 2017 00:55 UT

Durée de l’observation:95 min

Position de l’objet: Alt: 63.3°, Az: 137.6°

Conditions météo: 15h: J+++ V0/R1 t14° hu40% 05h: N+++ V0R0 t1.4° hu59% QZ21.12 LZ21.41

Conditions de l’observation: QZ21.12 LZ21.41 S4" 6.4VI2-3 6.6VI4 T1 P2 S4/520

Lieu d’observation: Observatoire des Baronnies Provençales

x148 Ethos 21mm/OIII-12nm

C’est une observation intéressante par ce qu’au début, j’ai été très déçu de la faiblesse des luminosités. Puis, j’ai bien situé les limites de la SNR grâce aux ER*, et je me suis rendu compte que je percevais des nébulosités sur l’ensemble de la SNR., sa limite sur l’arc SW, notamment, étant bien vue grâce à Eta Gem.

Et puis, soudainement, après 1/2h d’observation, le rouge est apparu, très net, C7 S30, en particulier sur la moitié E. A partir de ce moment, j’ai pu bien séparer les nébulosités vertes de l’OIII, et celles rouges du H alpha, y compris quand elles se superposent. Par contre, je n’ai pas cherché à analyser en détails les nébulosités de l’arc NE, par ce qu’elles ont déjà été détaillées en 2008.

Au final, j’ai perçu beaucoup plus de nébulosités qu’en 2008, et notamment le rouge. L’image Apod m’a bien servi, je me suis constamment guidé grâce à elle. A noter que j’ai volontairement exagéré la luminosité de l’objet pour pouvoir mieux faire apparaitre les dégradés.

 

IC 443  T254 & 635

 

T 254

J’avais déjà eu l’occasion de faire connaissance avec IC 443 en l’observant au T254. Le but de cette série de dessins, regroupés sous la rubrique « Un observateur versus Deux diamètres », dont les mots clés sont en abrégé « 1 Obs vs 2 Diam », a pour but de vous permettre de mieux appréhender la façon dont le même objet se dévoile progressivement lorsque le diamètre de l’instrument augmente.

Vous pourrez en effet, en comparant les deux dessins, détailler ce que j’ai pu ou non percevoir, suivant le diamètre, et comment je l’ai perçu. Ceci devrait, par extrapolation, vous donner une idée plus précise de ce que vous pourrez espérer voir dans votre propre instrument.

Ne perdez jamais de vue, toutefois, que plus encore que pour la série de dessins « 1 Diam vs 2 Obs », il s’agit de dessins, certes réalisés par le même observateur, en l’occurrence moi-même, mais à des époques différentes, dans des lieux différents, avec des conditions de transparence, de turbulence, etc.. sensiblement différentes.

Date de l’observation : 25 janv. 2003 21:41 UT

Durée de l’observation : 14 min

Position de l’objet : Alt: 68.8°, Az: 182.6°

Conditions météo : V/NW 5m/s, T-1°C, Windchill -7°C, Hum65%, légère brume

Conditions de l’observation : mvlonUMI6.2, T1, P1, S2/45 3-4/190

Lieu d’observation : Lagarde d’Apt Sirène

Instrument : TSC LX200/254 Meade

x55  Televue Nagler 55mm/OIII-12nm

Observation très intéressante, grâce à Guide8:

a) on place bien dans le champ les étoiles A*, B*, …F*.

b) on visualise l’image Guide8/DSS sur l’écran du PC,

c) la nébulosité apparait dans sa partie N, la plus renflée, la plus lumineuse, L3, où l’on reconnait bien sa courbure, alors qu’on la cherche dans sa limite S, parce que sa localisation semble à priori la plus facile au S, en raison de la présence de A* et B*. En fait, après la zone L3, tout l’arc apparait du N au S, mais beaucoup plus faible. Une zone L2, très légèrement plus lumineuse, apparait dans la partie centrale-sud de l’arc. D ~ 20′ x 2′. Tout l’ensemble est faible, mais suffisamment peu pour que l’observation soit précise.

A* SAO 78203, m8.92V,  F* TYC 1878 967, m10.66V

Mots clés : Couleur, Lagarde d'Apt, Le Petit Telle, Mosaïque, Obs des Baronnies, T254 LX200, T635 BL, [1 Obs vs 2 Diam], [Croquis vs Dessin], [Decouverte vs confirmation]

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.