Accueil » F.A.Q.

F.A.Q.

Qu’est-ce que veux dire “Ciel profond” ?

NGC 5606  DSS  SDky-map.org En astronomie, les objets du ciel profond désignent les objets du ciel nocturne autres que ceux du système solaire (les planètes, les comètes et les astéroïdes), les étoiles simples et les étoiles multiples.

Généralement ces objets ne sont pas visibles à l’œil nu, mais les plus brillants d’entre eux peuvent êtres vus avec un petit télescope ou même avec une bonne paire de jumelles.

Ces objets sont les suivants:

  • Amas stellaires
  • Amas ouverts
  • Amas globulaires
  • Nébuleuses
  • Nébuleuses diffuses
  • Nébuleuses en émission
  • Nébuleuses par réflexion
  • Nébuleuses planétaires
  • Nébuleuses sombres
  • Galaxies
  • Quasars

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ciel_profond)

Comment télécharger une photo ou un dessin ?

Il est très facile de télécharger un dessin ou une photo de mon site Internet sur le disque dur de votre ordinateur.

Affichez la page de l’objet qui vous intéresse. Vous pouvez y aller par de nombreux moyens: en consultant les vignettes des derniers dessins, ou bien par la classification par catalogue, par type d’objet, ou par ordre alphabétique.

Chaque page d’un objet comprend:

– la vignette de la photo du champ correspondant au dessin,
– la vignette du dessin lui même
– le compte-rendu d’observation.

1) Vous choisissez la vignette de la photo ou la vignette du dessin selon celle que vous voulez enregistrer. Supposons que ce soit le dessin. Vous faites un click droit sur la vignette du dessin, et dans la fenêtre Windows qui apparait, vous choisissez “ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre”

2) il apparait dans cette nouvelle fenêtre, mon dessin au format de l’écran. Si vous passez la souris sur l’image du dessin, la flèche se transforme en loupe, avec le signe “+” dans la loupe. Si vous faites un click gauche sur le dessin avec la loupe, celui ci s’agrandit à sa taille réelle, bien supérieure au format d’écran.

3) faites un click droit sur le dessin en taille réelle, la fenêtre Windows s’ouvre et choisissez “enregistrer la photo sous”. Vous n’avez plus qu’à choisir le dossier dans lequel vous voulez enregistrer le dessin, qui sera enregistré en taille réelle.

(Note: revenons aux explications du 1) ci dessus; si, sur la vignette du dessin ou de la photo, vous aviez fait un click gauche, et non droit, alors serait apparue un fenêtre animée qui vous permet de comparer le dessin avec la photo, et vice versa, en faisant un click gauche sur l’objet qui est affiché. Si c’est la photo, il faut faire un cliquer sur la droite de la photo, et le dessin qui est virtuellement à droite de la photo, comme il l’est sur le couple de vignettes photo / dessin, apparait alors.
Si c’est le dessin qui est affiché, il faut faire un cliquer sur la partie gauche du dessin.
Mais cela est très intuitif lorsqu’on fait la manœuvre.)

18 Mai 2009.

Que veut dire C(xxx) / S(yyy) dans les compte-rendus d’observations ?

Pour étalonner les couleurs, j’utilise l’échelle du logiciel Paint Shop Pro, rubrique “couleur”, sous rubrique “coloriser”. La couleur correspond à un nombre, de 0 à 255, et sa saturation aussi à un nombre, dans une échelle identique, de 0 à 255. Une telle échelle se rencontre souvent dans les logiciels permettant de choisir une couleur.

Par exemple, C130 / S 60 correspondra à une couleur bleu franc, et à une saturation importante, caractéristique de ce que l’on rencontre fréquemment dans les belles nébuleuses planétaires colorées.

Dans un dessin astro, qui doit dominer: les étoiles ou les galaxies ?

Un observateur qui venait récemment de découvrir mon dessin de M 106 au T 635mm m’a fait la remarque suivante:

“j’aime bien les étoiles un peu plus “vacillantes”, plus “fragiles” grâce au rendu que permet le crayon. Elles me paraissent là hyperprésentes, si j’ose dire. L’objet visé est un peu écrasé par elles. “
Ne croyez surtout pas que j’ai été déçu par cette remarque; au contraire, elle me semble très intéressante.
La question est d’importance, surtout pour les nouveaux dessinateurs: doit-il y avoir un rapport entre l’importance de tel ou tel objet par rapport à tel ou tel autre, dans un dessin astro ? Car, on peut évidemment se poser la même question pour les galaxies, les nébuleuses planétaires ou diffuses ou sombres, etc…
Je ne prétend pas détenir la vérité, mais voici ce que j’en pense. La question principale est de savoir quel est le but que poursuit le dessinateur: veut-il faire un dessin d’artiste, ou une “photographie dessinée”. Veut-il privilégier l’esthétique ou l’exactitude.
En ce qui me concerne, ma réponse est sans ambiguité, et je la revendique, c’est la deuxième solution; mon but est de dessiner ce que je vois, tout ce que je peux voir, mais rien que ce je vois.

Dans ces conditions, la réponse à la question de départ, “qui doit primer ?”, ne peut être que… le ciel !
Si dans le champ de l’oculaire les étoiles sont nombreuses et brillantes, elles vont primer; si la nébuleuse ou la galaxie est lumineuse, dans un champ pauvre, ce sera le contraire.

Il y a parmi mes dessins de nombreux exemples qui permettent d’illustrer mon propos: comparez deux objets très faibles, HCG 56 et 78, et deux objets lumineux, NGC 4088 et 4217. Pour chaque paire, un objet est dans un champ très pauvre, l’autre dans un champ riche et lumineux. Je vous laisse juge, bien sûr, de préferer tel ou tel de ces dessins. Pour moi, je ne me pose pas cette question, mais une autre:  “est-ce que mon dessin est ou non représentatif de ce que j’ai vu ?”. Si ma réponse est oui, je suis content; si ma réponse est non, la suite est: “voilà un objet que je dois ré-observer et re-dessiner”.

8 Octobre 2008