Accueil » Abell PN, Nébuleuses planétaires

Abell 12

Abell 12  PK 198-6.1 A Block Abell 12  T635  BL 2008 03 02

Object information

Nom de l’objet : PK 198-6.1
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 13.90
Ascension droite : 06h 02m 52s
Déclinaison : 09° 39′ 01" N
Constellation : ORI

Observations Details

Date de l’observation : 01 mars 2008 19:25 UT
Durée de l’observation : 35 min
Position de l’objet : Alt: 55.3°, Az: 191.5°
Conditions météo : 16h: J+ V3-4/R6NNW t17° hu60%? T2 21h: N+ V2/R3NNW t10.7° hu47%
Conditions de l’observation : SQMZ21.18+/-0.02 mvlonUMi6.4VI5 T2 P2.5 S4-5/195
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Plössl 9mm avec fil obturateur
Barlow : (None)
Grossissement : 346x

Notes

x195 Nagler 16mm sans filtre

L’étoile est éblouissante, et le halo de diffraction englobe largement l’étoile; son diamètre est estimé à 2.5′.

La NP n’est pas visible.

x346 Plössl 9mm avec fil obturateur / OIII

a) J’observe d’abord sans obturer l’étoile avec le fil.

C’est une révélation!

La NP resplendit, L4-L5, complètement détachée de l’étoile. Le halo de diffraction n’atteint même pas la NP, son diamètre se réduit à moins de 1.0′.

La NP est bien ronde, avec les bords bien nets, d’autant plus que sur toute la périphérie de la NP ils ne sont pas englués dans le halo de l’étoile.

La brillance de surface est uniforme sur toute la surface du disque, et sa couleur est bleu ciel.

C’est magnifique.

b) Avec l’étoile obturée par le fil, c’est encore plus remarquable.

La NP est complètement détachée de son environnement, et la "noirceur" du fond est la même sur toute sa périphérie. Elle est toujours aussi nette, précise, ronde, bleutée.

Il m’a semblée voir une légère surbrillance, L+1, sur le bord W, sur un angle au centre de 90°, et peut être que cette brillance constituée par 2 points non stellaires.

[Note 2008 03 03: j’ai noté et décris ce détail in situ, sans rien connaitre du détail du disque. Or je constate que la meilleure image de la NP, celle d’Adam Block, montre exactement ce que j’ai décris, à ceci près que les 2 "points non stellaires" sont deux surbrillances dans la périphérie du disque, aux 2 extrémités de l’arc de 90°. Je n’ai jamais eu connaissance d’une description aussi précise! ]

A* est vue même avec l’OIII.

x649 Nagler 4.8mm sans filtre

Etude des étoiles périphériques:

A* est facile, m ~ 14.0v B* est vue difficile, VI4, car embedded dans le halo (je suis sans filtre), mieux vue en faisant sortir mu Ori du champ de l’oculaire, m ~ 15.0v

C*, D*, E*, F*, et G* sont faciles, VI1, sauf E*, VI2.

C’est une belle observation.

A* non au GSC, U2, A2, B1, mais 2M J06022358+09400006, m11.271J

B* U2 35164251, m15.09R, A2 0975 02447635, m17.1V (je conteste)

C* GSC 721 2423, m12.6B, U2 35164269, m12.5, A2 0975 02449286, m14.2V

D* GSC 721 1454, m13.6B, U2 35164277, m13.87R, A2 0975 02450370, m15.4V

E* GSC 721 858, m13.9B, U2 35164281, m13.90R, A2 0975 02451145, m15.7V

F* U2 35164209, m14.39R, A2 0975 02443733, m16.1V

G* GSC 721 562, m13.7B, U2 35164197, m13.59R, A2 0975 02442719, m13.5V

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.