Accueil » NGC, Planetary nebulae

NGC 7293 T508 vs T635

NGC 7293Helix wide Rob Gendler ret BL_2 NGC 7293  T508 vs T635 BL

Object information

Nom de l’objet : Helix Nebula
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 7.30
Ascension droite : 22h 30m 20s
Déclinaison : 20° 46′ 07" S
Constellation : AQR

Observations Details

Date de l’observation : 17 juin 2012 00:50 UT
Durée de l’observation : 85 min
Position de l’objet : Alt: 51.7°, Az: 94.3°
Conditions météo : 12h: J5+ V~1 t18° hu27% T0! 01h45: N+5 V0 t-5.3°! hu54% SQM(60°S) 21.77 SQML60N21.71MW!!!
Conditions de l’observation : v~7.5 W1.6" T0 P0 S1/80 1-2/120 2/195 3/320
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Ethos 21mm
Barlow : (None)
Grossissement : 121x

Notes

Nuit exceptionnelle, même pour la Namibie. Le pont zodiacal est visible sans le chercher: h = 22h30, SQML 21.48 dedans au lieu de 21.55 à coté. Helix est évident dans le chercheur Intes 50 x 10 sans filtre.

x121 Ethos 21mm/OIII

C’est vraiment un objet énorme et très lumineux, L6 sur tout l’anneau principal, et L4 à L8 à l’exception des affaiblissements aux deux extrémités. La difficulté de l’observation vient de ce que l’ensemble de la NP est saturée. C’est le meilleur G, celui qui permet de percevoir le plus de contraste.

Mais l’observation est plus difficile que ce à quoi je m’attendais: le double anneau est difficile, et a été perçu grâce à l’image de Gendler. J’ai perçu le rouge du H alpha, mais faible, S 20%.

x195 Ethos 13mm/OIII-5nm

Etrangement, cette configuration répond moins bien, car la NP est encore plus saturée.

x318 Ethos 8mm sans filtre

Nombreuses étoiles sur le halo, 22 exactement pointées sur mon croquis (à la fin de l’observation Helix est à h = 65°).

Ngc 7293  t508  bl 2012 06 18Helix est un machin énorme, un des objets les plus lumineux du ciel, et pourtant qui reste difficile à analyser. Mon dessin original (en regard de l’image de Robert Gendler) ne manque pas de contraste: la saturation efface tout! Néanmoins pour une meilleure appréciation des zones sombres et brillantes, voici ci contre la même image à la fois moins saturée et plus contrastée; mais je persiste à dire que l’image originale est représentative de ce que j’ai réellement perçu.

Observation du 5 septembre 2019

Date de l’observation:  04 sept. 2019 23:00 UT

Durée de l’observation:  66 min

Position de l’objet:  Alt: 25.4°, Az: 177.1°

Conditions météo:  16h: J+++/- V3-4 t29° hu? N+++/- 23h00 V0 t19.3° hu45% S2.0"

Conditions de l’observation:  QZ21.50 LZ21.68 6.4VI4 6.6VI5 S1.4" T1.5 P1.5 S1/125

Lieu d’observation:  Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument:  TN 635 Dobson Obsession

Oculaire principal:  ES 25 mm 100°

Grossissement:  125x

x240 Ethos 13mm sans filtre

Le seeing est très bon. Je pointe avec beaucoup d’attention les étoiles sur la NP: une quinzaine faciles, et 5 limite. La petite galaxie G1, pourtant parfaitement connue, n’a pas été vue;

x125 Es25-100 / OIII-12nm

Le filtre OIII est meilleur que le NB1 et le 2nb. Je n’ai pas du tout l’impression de saturation que j’avais ressentie à Tivoli: les isophotes s’étagent de L1 à L6, mais pas plus (mais la NP est à h = 25°). L’impression de transparence est bien réelle.

La double hélice est difficile, mais la banane sombre, entre les deux, est bien vue. La zone centrale a ses parties N et S nettement moins sombres. Les zones les plus lumineuses sont bien perçues, mais pas très contrastées. La couleur est C7/S10-15.

La structure de la NP reste difficile: je n’ai jamais perçu, ni à l’OBP ni à Tivoli, autant de détails que sur les dessins de certains, comme Serge Vieillard ou Frederic Burgeot.

G1  2MASSX 22290968-2047179, m16.8B

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.