Accueil » NGC, Planetary nebulae

NGC 6818 T508 vs T635

NGC 6818  T508  BL 2008Tivoli Namibie retraitée 2015 NGC 6818 T635 BL 2015 09 09

Object information

Nom de l’objet : NGC 6818
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 9.30
Ascension droite : 19h 44m 28s
Déclinaison : 14° 07′ 58" S
Constellation : SGR

Observations Details

Date de l’observation : 06 juin 2008 02:38 UT
Durée de l’observation : 50 min
Position de l’objet : Alt: 72.0°, Az: 298.3°
Conditions météo : 16h: J+++ V0 t20.8° hu23% T0 03h00: N+++! V0 t-3.6° hu49% L60°21.79 Q60°21.89
Conditions de l’observation : [00h15: t-3.2° hu43%] mvCrv7.62 T0 P0 S1/100 3/726! 3/1016!!!
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Nagler 2.5mm Type 6
Barlow : (None)
Grossissement : 1016x !!!

Notes

Le but de cette série de dessins, regroupés sous la rubrique « Un observateur versus Deux diamètres », dont les mots clés sont en abrégé « 1 Obs vs 2 Diam », a pour but de vous permettre de mieux appréhender la façon dont le même objet se dévoile progressivement lorsque le diamètre de l’instrument augmente.

Vous pourrez en effet, en comparant les deux dessins, détailler ce que j’ai pu ou non percevoir, suivant le diamètre, et comment je l’ai perçu. Ceci devrait, par extrapolation, vous donner une idée plus précise de ce que vous pourrez espérer voir dans votre propre instrument.

Ne perdez jamais de vue, toutefois, que plus encore que pour la série de dessins « 1 Diam vs 2 Obs », il s’agit de dessins, certes réalisés par le même observateur, en l’occurrence moi-même, mais à des époques différentes (6 ans dans le cas présent), dans des lieux différents, avec des conditions de transparence, de turbulence, etc.. sensiblement différentes.

Dans le cas présent, si les conditions d’observation au T635 étaient très bonnes (h = 31°, mvlonZ ~ 7.0, S 2.2”), celles au T508 dans le ciel namibien ont été “exceptionnellement exceptionnelles!” (h = 72°, mvlonZ > 7.5, et surtout S <1.0”!!!, G 1016x!). Elles expliquent que la CS* ait été perçue au T508 et non au T635.

Les étoiles proches et la structure du halo de la NP constituent d’excellents repères pour comparer les limites perçues dans les deux diamètres, dont vous trouverez un compte rendu détaillé à chacun des logs correspondants.

Nota : les conditions d’observation ci dessus correspondent à l’observation réalisée avec le T 508.

 

T508

Le meilleur seeing jamais vu à ce jour, tous sites et toutes observations confondus. Aucun bouillonnement, mais de légères ondulations à 726x et 1016x. L’image, au T500 x 1016, et du même niveau que celle vu avec Marc Césarini, au Petit Telle, sur Gamma Virgo, avec LX254 x 1016.

x98 Nagler sans filtre

L’observation à ce grossissement à été faite après notes, en dernier, car j’ai réalisé que je n’avais observé la NP qu’à fort G. La NP est petite, mais très contrastée, et le bleu est un bleu ciel saturé. Le halo interne est bien visible.

x726 sans filtre

Grace à l’exceptionnel seeing, la NP peut s’analyser très précisément. Halo "externe", L5, rond, d ~ 35". Surimposé sur le halo, un halo interne, en forme d’ovale diamétral, L7, dépasse du halo externe, D ~ 40" x 20".

2 bananes latérales, L8, constituent les limites E et W de l’ovale. La banane W a son extrémité NW L9, la banane E a son extrémité (pas tout à fait) SE L9. Ces 2 nodosités L9 sont difficiles. Le trou central est L5, avec une zone un peu moins lumineuse, L4, à son extrémité N. Ce trou central L5 fait apparaitre en VI éloignée un trou "centra-central", bien rond, et nettement plus noir, L4, dans lequel la CS* est glimpsée VI4, difficile en VI éloignée, et très peu contrastée.

Les étoile autour de la NP sont "pinpoint" à 726x ! La dualité de A* est très facile. A* n’est séparé ni au GSC, ni à l’A2, mais est estimé avec Guide8/DSS à m14.5 et15.5v, et rho ~ 5" !

x1016 Nagler 2.5mm

La forme de l’ovale interne est mieux appréciée. Le dépassement au N n’est que limite, 1 ou 2", le dépassement au S est plus net, 5". La pointe S est plus pointue, la "pointe" N est presque rectangulaire. Les deux nodosités L9 sont confirmées. Deux étoiles supplémentaires apparaissent, B* et C*, C* non aux GSC, U2 et A2, mais au 2M, étant le compagnon de D*, à 4.7" en AP 141°.

(Note 2008 08 22: il est certain que je n’aurais jamais pu faire une observation aussi détaillée sans ce seeing exceptionnel. Les comptes rendus de Mike Kerr, au 25", et Steve Gottlieb, au 36", – voir SMP11, notes – sont moins détaillées)

A* GSC 5736 1358, m15.1, non star, A2 0750 1892 4496, m14.7V,  B* A2 0750 18926582, m16.1V,  C* 2M J19440193-1409307, m13.869J,  D* GSC 5736 2021, m13.9B non star, U2 26782923, m13.35R, A2 0750 18928185, m13.7V, 2M J19440163-1409000, m12.453J

 

T635

Date de l’observation : 09 sept. 2015 19:30 UT

Durée de l’observation : 78 min

Position de l’objet : Alt: 31.4°, Az: 169.7°

Conditions météo : 16H J++ V1-2 t24° hu40% quelques cumulus.  21h30 N+++ V0R0 t15.7° hu60%

Conditions de l’observation : 22h50 SQMZ 21.25(MW++)  SQML(60N) 21.37(MW+)  mvlon(UMi) 6.4/VI4 6.6/VI5 S2.2" T1 P2

Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument : TN 635 Dobson Obsession

Oculaire principal : Televue Ethos 6mm

Barlow : (None)

Grossissement : 520x

Cette observation est faite sans aucun souvenir d’avoir déjà observé la NP. Je commence avant la nuit complète, pour bien étudier le champ. Les trois étoiles principales A*, B*, et C*, sont pointées immédiatement. D* est facile, et suspectée double sans la connaitre. E* est limite, et aussi suspectée sans la connaitre. La NP est déjà très belle, très lumineuse, mais le bleu n’est pas très profond, C130/S30-40. La CS* n’est pas vue.

x520 Ethos 6mm/OIII-5nm

La NP est très lumineuse, et, non seulement elle supporte cette configuration, mais elle est nécessaire pour éviter l’éblouissement. La CL 9 a été vue sans la connaitre; toutes les autres CL ont été vues après avoir analysé l’image d’Adam Block. Les zones sombres, aussi, sont bien vues en les connaissant. NGC 6818 est une belle nébuleuse, mais elle doit être encore plus belle à x1000!

A ce moment seulement, je découvre mon observation de 2008 au T500 de Tivoli. Je constate qu’en 2008 la CS* a été perçue (m~17.06V, mais h = 72°, S = 1, x1016, et des yeux plus jeunes de 7 ans !), mais que j’ai mieux détaillé les nébulosités au T635.

Concernant l’emploi du filtre Lumicon OIII 12nm et du filtre Astrodon OIII 5nm, il est intéressant de constater que A*, B*, et C* sont très faible avec x520/OIII-12nm, et B* et C* limites avec x520/OIII-5nm (A* non vue). Donc mvl/OIII-5nm ~ 13.5v et mvl/OIII-12nm ~ 14.5-15.0v.

A* N1 0758-0749226, m13.690V,  B* N1 0758-0749250, m13.250V,  C* N1 0758-0749353, m13.230V,  D1* N1 0758-0749258, m14.730V,  D2* N1 0758-0749267, m14.512J (estimé 15.9V),  E* N1 0758-0749316, m16.690V,  CS* m17.09V ( Benetti et al, 2003)

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.