Accueil » Arp, Isolated galaxies, Messier, NGC

M 051 T254 vs T635 vs T1200

M 51 Gendler M 51  T254 vs T635 vs T1200 BL

Object information

Nom de l’objet : M 51 Whirpool Galaxy
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 8.30
Ascension droite : 13h 30m 37s
Déclinaison : 47° 06′ 28" N
Constellation : CVN

Observations Details

Date de l’observation : 04 juin 1999 21:30 UT
Durée de l’observation : 33 min
Position de l’objet : Alt: 76.5°, Az: 287.7°
Conditions météo : Conditions d’observation excellentes
Conditions de l’observation :

T0.5, P0.5, S1-2/105 2/140 2-3/185

Lieu d’observation : Chabottes les Auberts
Instrument : TSC LX200/254 Meade
Oculaire principal : Meade SWA 18mm
Barlow : (None)
Grossissement : 141x

Notes

T254

x105  Meade SWA 24.5mm

C’est le meilleur G pour la vue d’ensemble . Couleur bleue prononcée .

x140  Meade SWA 18mm

le meilleur G, et de loin, pour le contraste maximum entre les spires, assez lumineuses, et le fond du ciel, assez noir . Les deux spires sont évidentes, ainsi que le pont . Le noyau de M51 est quasi stellaire, mais nettement moins que celui de NGC 5195, qui de plus, est plus brillant : m~11v, alors que celui de M51 est estimé à m13v .

x185  Meade SWA 13.8mm

le meilleur G pour percevoir le maximum d’étoiles: 3 étoiles sur la galaxie, la plus brillante, A* vue V3, B* et C* vues V5,  3 étoiles en périphérie : D*, vue V4, m~13v, E* et F* vues l’une V5 et l’autre V5?, (mais je n’ai pas noté laquelle). A 1.5’S du noyau de M51, au milieu de la spire, j’ai noté "1 étoile V5+?"

Il semble que ce que j’ai perçu corresponde à une région HII, dans la zone la plus brillante de la spire. C’est la plus belle galaxie jamais vue, un niveau au dessus de M31 .

Note le 16 07 2002 : grâce à l’image DSS de Guide8, et aux étoiles Usno en surimpression, on peut individualiser les 6 étoiles A* à F*

A* n’existe ni au GSC, ni à l’Usno => non stellaire ?,  B* GSC 3460 588, M15.4p, et Usno 1350 08287169, m15.4V, et UCAC2, m14.77V,  C* Usno 1350 08287282, m16.1V !!!,  D* GSC 3463 591, m13.4p, et Leonos N5194A, m13.73V,  E* Usno 1350 08286527, m16.2V !!!,  F* GSC 3460 534, m15.0p, et Usno 1350 08286500, m15.4V

 

T635

Date de l’observation : 20 avr. 2017 21:15 UT

Durée de l’observation : 140 min

Position de l’objet : Alt: 69.8°, Az: 70.7°

Conditions météo : 16h00: J+++ V20/R35kmh t13.0° hu30% 00h05: N+++ V~0 t5.4°C hu34%!

Conditions de l’observation : 00H05: SQMZ 21.73  LZ 21.91 s4"->2.5" mvlon(UMi) 6.4/VI3-4 6.6/VI3-4 T0.5 P0.5

Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument : TN 635 Dobson Obsession

Oculaire principal : Televue Ethos 21mm

Grossissement : 148x

Les nuits des 19, 20, et 21 Avril 2017 ont été exceptionnelles: précédées de plusieurs jours de fort mistral, elles ont été d’une transparence exceptionnelles: l’humidité est toujours resté <40%, et, à cheval sur la nouvelle lune, le SQML n’est jamais descendu en DESSOUS de 21.80. Il a atteint la deuxième nuit 22.00, mesuré par deux observateurs différents, avec deux SQM différents. Ce sont des valeurs rarement atteintes en métropole, et qui sont tout à fait comparables aux ciels chilien ou namibien. Malheureusement, le seeing est resté à des valeurs de 4.0" à 5.5", une conséquence normale du mistral.

Dans ces conditions, je me suis concentré sur les halos externes des galaxies ou des nébuleuses planétaires, dont les limites floues sont moins sensibles à la turbulence, mais dont le caractère diaphane nécessite un ciel d’une grande noirceur.

M 51  T635  BL 2017 04 20 L1à3  O1à3 x148 Ethos 21mm

Je me concentre sur les isophotes L1, L2, et L3 (sur 10 échelons). La galaxie est presque au zénith, et à ce G, la turbulence n’est pas gênante, si l’on reste sur le halo sans vouloir rentrer dans le détail des spires. Les espaces inter-spires sont bien sombres, O1 à O3 (sur 6 échelons).

M 51 Gendler - BL croquisIl faut beaucoup d’attention pour tracer les contours, autant des nébulosités lumineuses que sombres. Mais ma patience est récompensée: c’est la première fois que j’ai vu, difficile, la bande sombre dans le pont.

x240 Ethos 13mm

Je continue mon observation de la veille, dans un ciel identique sinon meilleur (le SQML a atteint 22.00 cette nuit là). Le seeing est fort, et je ne peux toujours pas rechercher des détails dans les spires. Malgré tout, elles sont évidentes, et je commence par localiser, à l’intérieur de celles ci, les portions les plus lumineuses (en rose sur mon croquis): elles s’étagent de L4 à L7.

La zone centrale est circulaire, de L8 à L5 en dégradé, avec une CS stellaire à 240x. Cette zone centrale est bleutée, C130/S10, et la CS est C130/S20; c’est la seule zone de la galaxie avec de la couleur, ce que j’avais déjà noté au T1200 de l’OHP.

Malheureusement, le seeing m’interdit de percevoir d’autres détails, et je préfère attendre une nuit plus calme pour "rentrer" dans les spires. Lorsque j’aurai pu analyser les spires, je rajouterai les calques des étoiles surimposées et des régions HII, qui on déjà fait l’objet de dessins séparés, et auxquels on peut déjà se reporter.

x520 Ethos 6mm

Je continue mon observation une troisième nuit, car le seeing s’est beaucoup amélioré. 520x est le bon grossissement pour analyser les spires, et elles sont très détaillées. Les zones sombres et lumineuses ressortent facilement et elles sont contrastées. Je retrouvent les régions HII observées l’année dernières. Au total, j’ai passé presque deux heures pour faire le tour de la galaxie.

 

Je reprends ci-après le compte rendu d’une observation réalisée sur deux nuits consécutives, avec le même instrument et sur le même site. Les deux nuits ont été pratiquement similaires: remontées maritimes; ciel épais:

T3, mais P exceptionnel, LZ22.015 à 03h00!!! Date: 11 mars 2016 22:30 UT, durée: 210 + 130 min, hauteur: 56°, conditions de l’observation: SQMZ 21.53 SQMLZ 21.70! mvlon (UMi) 6.4/VI5+, S4.0", T3 P0.5 S4/390.

M 51 Gendler 2016 03 11 etoilesx390 Ethos 8mm

Par manque de temps, je me suis contenté d’essayer de détailler NGC 5195 (mais pas le pont), ainsi que les régions HII et amas stellaires de NGC 5194.

23h30 – 00h40 Je commence par pointer les étoiles avec attention. Au total, sur le halo et le halo externe, j’en ai pointé 17. Pour la recherche de ces deux galaxies, il faut absolument faire sortir du champ NGC 5195, qui ébloui fortement !

00h40 – 00h55 Je cherche les deux petites galaxies à l’E de NGC 5195, en connaissant leur aspect et leur localisation. Pour la recherche de ces deux galaxies, il faut absolument faire sortir du champ NGC 5195, qui ébloui fortement ! IC 4278 a été vue, difficile mais sûre; petite tache quasi limite, a/b ~ 1.5 (?) en NS. IC 4277 n’a pas été vue, dans un champ pauvre.

x520 Ethos 6mm

Avec T3, je renonce à observer les spires, et j’attaque les régions HII et/ou les amas d’étoiles.

02h00 – 02h53: J’arrive à individualiser 8 régions HII et/ou SC. Pour chacun(e), la forme générale, l’allongement et l’orientation, peuvent être perçus, mais difficilement. Par ordre de difficulté décroissante, [HK83] (76 + 78), 84, 73, 79. HK 87 a été très difficile.

CCM 53 et 55 ne sont pas séparés, même en les connaissant. HK 34 et CCM 57, sur la même spire que les CCM précédentes, sont très difficiles, presque soupçonnées.

Dans la spire externe, en partie NNW, HK 74 et 77, et CCM 87 sont vus, mais très difficilement séparés . Toutes les régions HII entre HK 29 et 60, à l’E des régions HII précédentes, au total plus d’une douzaine, ne sont pas séparées, et sont perçues comme une portion lumineuse de la spire N.

03h00: QZ 21.76, LZ 22.11 / 21.94 / 21.98, moyenne 22.015 !!! t-1.9°, hu 72%, vHer6.69VI3/4! Je suis obligé de m’arrêter, M51 étant quasiment au zénith, et donc très difficile à suivre au dobson. Il est à noter que le SQM de 22.015 est le record, à ce jour, de l’OBP ainsi que de toute mes observations en métropole. Dans ces conditions de noirceur, le T635 n’est plus vu dès que l’on s’en éloigne à plus d’1m, et j’éprouve la même sensation de perte de l’environnement, et de peur de me cogner contre un obstacle non vu, que ce que j’ai en Namibie ou au Chili !

 

M 51  T635 BL 2015 16 17 HIIDeuxième nuit: 12 mars 2016 22:50 UT, SQMZ 21.61 SQMLZ 21.81, mvlon 6.4 (UMi) VI5,  S+/-4", T2.5 P1 S5/520

x520 Ethos 6mm

Je commence mon observation là où je l’ai arrêtée hier. Après une longue observation, je n’ai pas vu grand chose de plus car le seeing est fort. Au total ce que j’ai vu en plus:

– HK 68, vu sans le connaitre, mais limite

– HK 78 a pu être détaillé: haricot 20"EW / 8"NS à l’E et 6"à l’W. le "halo" L7, avec une colonne vertébrale E/W, 12" x 2", L8, et une condensation lumineuse, 3", L9, en partie E de cette colonne vertébrale.

– HK 34 (A2 1350 08287282), soupçonné sans le connaitre

– CCM 53 et 55 ne sont pas séparés, même en les connaissant. Je pense (non sûr), que je perçois CCM 55 et pas CCM 53

– HK 17 a été perçu difficile mais sûr, avec un centre stellaire (CCM 41)

– Toute la zone en forme d’estomac, délimité par HK 9 au NE, HK 17 au S, et HK 25 au NW, est une des portions de spire les plus lumineuses, et ses limites sont assez nettes. Cette zone se prolonge au NW par une deuxième zone, centrée sur HK 26 au SW et HK 27 au NE, un peu plus petite mais tout aussi lumineuse. HK 25 et 26 sont séparés par un "chenal" moins lumineux.

– HK 20 (A2 1350 08287429, m16.9V) a été glimpsé VI5+, ponctuel

– Toute la portion de spire qui va de HK 29 à HK 77 est très lumineuse, et on perçoit bien le large chenal sombre entre HK 60 et HK 74, mais aucune région HII n’a pau être individualisée dans ces limites. Par contre la forme de "béret" qui va de CCM 88 au SE, à HK 74 au N, et HK 77 à l’W, est bien vue.

– Enfin, la condensation centrale de NGC 5194 a un noyau absolument stellaire, m13v estimé sans le connaitre.

01h10 fin de cette observation des régions HII et/ou SC de NGC 5194, mais elle serait probablement beaucoup plus détaillée si S était meilleur.

M 51 Gendler 2016 03 11 NGC 5195x390 Ethos 8mm

01h15 – 01h40: je continue en essayant de détailler NGC 5195. Le halo est L3 à l’E, L5 à 8 à l’W, et surtout un noyau non stellaire, extrêmement lumineux, L10+, allongé a/b ~ 2 en AP 110°, 8" x 4". Aucune région HII ni SC a été perçu sur le pont qui joint les deux galaxies.

01h40 – 02h10: Je note au final, que les trois portions de spires les plus lumineuses de NGC 5194 sont des composantes de la spire; L7 au N, et L8 au NE et à l’E en se rapprochant du centre

Note:

HK83 : Hodge – Kennicut, catalogue des régions HII dans 125 galaxies, 1983

CCM : Carrenza – Crillon – Monet, 1969, A & A, 1: 479C (M 51, catalogue de 162 régions HII)

Note: cette observation est beaucoup plus détaillée que celle réalisée au T1.20m. Tout simplement par ce qu’elle est le résultat de 480 minutes d’observation, étalée sur trois nuits, contre 35 minutes pour l’observation au T1.20m !

 

T1.20m

Date de l’observation : 25 févr. 2009 01:25 UT

Durée de l’observation : 35 min

Position de l’objet : Alt: 75.3°, Az: 70.2°

Conditions météo : 12h: J+++ V1N t8° hu44° T1 19h35: N++ V0-1 t7.1° hu36° (0h30: 55%) T1 QZ21.32 LZ21.25

Conditions de l’observation : SQMZ 21.58 LZ 21.55 mvlon(UMi)6.7-6.8, T1 P2.5 S3/232 5/554

Lieu d’observation : Obs Haute Provence

Instrument : TN 1.20m OHP

Oculaire principal : Televue Nagler 20mm Type 5

Grossissement : 360x

Pour tous les comptes rendus des observations faites à l’OHP les 24, 25, et 26 février 2009, les durées d’observations indiquées correspondent à la durée entre deux pointages successifs du T1200. Ils intègrent les durées d’observation de Serge Vieillard et de moi-même, ainsi que de tous les objets dans le champ. La nuit du 24 au 25 a été une très belle nuit: calme, V0, température clémente, aucune humidité (hu 55%, prise par JP Troncin avec les instruments de la salle de contrôle), transparente, T1, et la turbulence a été bonne.

Par contre le ciel de l’OHP est beaucoup plus pollué que celui du Petit Telle: le halo de Manosque interdit toute observation au sud à h < 30°, comme les Antennes. Le halo de [Apt, Cavaillon, Carpentras, Avignon] est bien présent, quoique plus faible (~ à celui de Valensole pour le Petit Telle). Et au SE, [Dauphin, Forcalquier, Saint-Maime, Mane] est aussi une zone lumineuse, plus faible mais plus proche, donc plus large et plus diffuse (comme Volx + Oraison pour le Petit Telle. En résumé, le ciel de l’OHP a été T1/P2 au zénith, mais T1/P2.5 à h=45°, et T1/P3 au S/S/SW à h=30°.

x360 Nagler 20mm

C’est, bien sûr, une vision fantastique! C’est la première fois que je vois l’enroulement des spires sur elles même, comme une corde torsadée. Et ces torsades ont été vues sans y penser, sans les chercher, et elles sont visibles sur quasiment toute la longueur des spires. Les spires vont de L2, pour le pont, à L6, pour les parties les plus lumineuses.

Nombreuses régions HII, identifiables, et dessinables, L+, et mêmes L++ pour les plus contrastées, H1 et H2. La zone qui va de H3 à H4, présente un rayon de courbure opposé à celui de la spire. Il est bien détaillable, mais après que Serge me l’ait montrée. Le noyau est ponctuel, L8, bleuté.

Trois régions sombres dans le halo de NGC 5195, ainsi qu’une quatrième, proéminente, tangente à la jonction du pont. Le noyau est moins ponctuel que celui de M 51, mais toujours L8, et aussi bleuté.

Toutes les étoiles de mon dessin ont été vues sans les connaitre, sauf A*, vue VI5.

A* A2 1350 08287110, m16.8V,  H1 CCM 77,  H2 ([BKG99] NGC 5194 5, HII region) + ([L2000] 203, cluster of stars),  H3 CCM 29,  H4 [BKG99] NGC 5194 4

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.