Accueil » NGC, Planetary nebulae

NGC 6891 2011/2020

NGC 7006 Christian D Astrosurf NGC 6891  T635 BL 2011 2017 2020 medium

Object information

Nom de l’objet : NGC 6891
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 1050
Ascension droite : 20h 15m 59s
Déclinaison : 12° 45′ 50" N
Constellation : DEL

Observations Details

Date de l’observation : 26 sept. 2017 21:17 UT
Durée de l’observation : 66 mon
Position de l’objet : Alt: 51.1°, Az: 225.3°
Conditions météo : 15h: V1?R2 t23° hu45% 23h00: V0R0 t12° hu85% S1.8"
Conditions de l’observation : SQMZ 21.30  LZ 21.37 mvlon(UMi)6.0 S1.6" T3 P3 S3/520
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 6mm
Barlow : (None)
Grossissement : 519x

Notes

Le but de l’observation est de pouvoir analyser l’anneau interne (observation infructueuse en 2011)

x520 Ethos 6mm sans filtre

Je commence par percevoir les étoiles proches, puis la CS*; celle ci est piquée, bien vue, mais pas facile sur un fond lumineux: l’anneau interne (non analysable) est L5. Couleur de l’ensemble C135/S30, CS* C135/S40

x520 Ethos 6mm/OIII-5nm

C’est le miracle. La CS* n’est plus vue, l’anneau externe est très faible, mais l’anneau interne est perçu, en forme de losange, exactement comme l’image PNIC: la forme de losange est bien vue, L8, et l’intérieur est plus sombre, L6. Encore une fois, l’image de PNIC, retraitée BL, est exactement ce que je vois.

 

Observation du 29 septembre 2011

Date de l’observation: 29 sept. 2011 22:00 UT

Durée de l’observation: 66 min

Position de l’objet: Alt: 43.4°, Az: 240.7°

Conditions météo: 15h: J++ V1/R15kmh t25° hu35% T2-3 21h15: N++ V0 t16° hu49% QZ21.37MWCyg L60N21.35

Conditions de l’observation: SQMZ 21.41 SQMLZ 21.29 FWMH 1.6" mvlon(UMi)5.8/VI4-5 T3 P3 S4/520 5/890

Lieu d’observation: Observatoire des Baronnies Provençales

x101 Nagler 31mm sans filtre

Le champ est riche, et il y a peu d’astérismes proches pour se repérer. Mais quand la NP est vue, elle est évidente et très lumineuse. Couleur bleutée, mais pas proéminente, C130/S20-25. La NP est petite; il faut grossir.

x520 Ethos 6mm sans filtre

Je commence par pointer les étoiles, en jaune sur l’image Youman. Mais, même à ce G, la NP est petite et saturée, et l’analyse reste difficile.

x890 Nagler 3.5mm sans filtre

Bien que la turbulence ne soit pas aussi bonne que tous les jours derniers, c’est le meilleur G pour tenter de diminuer la saturation, et aussi pour que la NP ne soit pas trop petite. Ce que je vois est parfaitement représentatif de l’image de Youman. L’amande se distingue en VI, avec des limites très floues, elle est L10. Le halo est très lumineux, L8, à bords flou mais moins que les limites de l’amande. La CS* est sûre, en VI éloignée, mais difficile sur un fond très lumineux. Il n’y a pas de trou noir de perçu autour de la CS*, laquelle reste un point sur un fond L10. La difficulté d’observation est comparable à celle de NGC 7009, les antennes en moins. La couleur reste faible, mais la saturation S20-25 reste la même à 100x et à 900x !

 

Observation du 18 octobre 2020

mvlonZ ~ 6.5, SQMZ 21.34(MW!!!) SQML60N 21.50(MW!), T2, P2, S2, alt 48°

x195 Nagler 16mm/OIII-5nm

Le but de l’observation est de tenter de percevoir le halo externe large de la NP, dont je n’ai appris l’existence que récemment. Le filtre Astrodon OIII-5nm est remarquable pour augmenter le contraste de l’image. Le halo externe est bien vu, L1, presque L2; rond, et on distingue même que sa SB n’est pas uniforme.

Deux renforcements de luminosité apparaissent en les connaissant: un au SSE, c’est le moins difficile, VI4, le deuxième va de l’W au N, sur 90°, en périphérie du disque. Il m’a même semblé que le halo était d’un bleu profond, mais j’ai été probablement influencé par l’image DSS que j’avais préalablement analysée avant l’observation.

x520 Ethos 6mm sans filtre

Je n’ai pas analysé le halo interne et la coque, que je connais bien et dont ce n’était pas le but. Par contre, j’ai pointé les étoiles proches, dans le seul but de placer les limites du halo externe. Je n’ai donc pas cherché à percevoir toutes les étoiles limite possibles; pourtant, je constate à la mise au propre de mon dessin que j’ai pointé plus d’étoiles qu’en 2011 et 2017. C’est une preuve, s’il en fallait une, de l’amélioration de la perception des étoiles faibles lorsque le seeing est très bon; ce soir il était à 1.6" au moment de l’opération: CQFD !

P.S. le dessin que j’ai fait de mon observation de 2020 ne diffère de celui de 2017 que par l’ajout du halo externe. Le champ, la coquille, et le halo interne sont ceux de 2017; c’est pourquoi je n’ai pas changé la date indiquée dans le cartouche.

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.