Accueil » Nébuleuses planétaires, NGC

NGC 2022 L80 – T635

NGC 2022 Block crop NGC 2022  T254 vs T635 BL

Object information

Nom de l’objet : NGC 2022
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 11.60
Ascension droite : 05h 42m 45s
Déclinaison : 09° 05′ 26" N
Constellation : ORI

Observations Details

Date de l’observation : 06 févr. 2011 21:15 UT
Durée de l’observation : 119 min
Position de l’objet : Alt: 52.3°, Az: 205.1°
Conditions météo : 14h J++++ V~0 t20°! hu< T1 00h16 N+++ V0 t+0.7° hu56%
Conditions de l’observation : 00h16 SQMZ & L(60°N) 21.75! FWMH 1.62"! mvlon(UMi) 6.4VI1-2 6.6VI3, T1 P0.5 S1/130 3/380 4/520 5/890
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Panoptic 24mm
Barlow : (None)
Grossissement : 130x

Notes

 

T635

Puisque le seeing est bon, c’est le soir tout désigné pour observer des cibles "pointues"; et effectivement, je grossis à 890x sans que l’image soit altérée, tout au moins plus que la normale.

x890 Nagler 3.5mm sans filtre

Je commence par analyser le champ, et les étoiles proches que je pointe avec PSP sur la photo Al Quely. Puis, je m’attaque à la NP elle même. C’est un ovale aplati à ses extrémités, et non un ovale régulier. La couleur est faible et "fadasse", C 135/S20 [Note 2011 02 15: à la remise au propre, je constate, étonné, que lors de mon observation du 04 Nov 2010, dont je n’avais aucun souvenir, j’ai estimé la couleur à une valeur strictement identique !]

L’anneau est L7, limites externes assez nettes. Les limites internes sont plus floues, mais moins que celles de NGC 1535. Les deux excroissances NW et SE sont bien vues, avec de l’attention. Celle SE est un peu plus lumineuse, L9, que celle NW, L8. Au centre de l’excroissance SE, j’ai suspecté une étoile, VI5, en raison de deux glimpses stellaires. [Note 2011 02 15: même l’image HST ne permet pas de trancher entre une étoile et une CL quasi-stellaire]

x890 Nagler 3.5mm sans filtre

Bien que la NP soit relativement basse, le S permet une observation encore détaillée. La CS* est VI5+: plusieurs glimpses fugitifs, à la limite du non sûr.

x240 Ethos 13mm/OIII-12

Le 1er halo externe est bien visible, L3, homothétique de l’anneau interne, et d’épaisseur équivalente à celui ci. Même couleur C135.

x130 Panoptic 24mm/OIII-12

Le deuxième et "grand" halo externe est difficile, L1. Je l’ai perçu un peu plus grand, D ~ 3.0′, que ce que montre la photo PNIC, D = 1.5′, que je vérifie après mon observation. Je pense que j’ai été influencé par les étoiles proches. Donc je ré observe, en variant les filtres

x130 Panoptic 24mm/OIII-5

Je suspecte une lueur autour de la NP, mais je ne peux préciser ses limites

x130 Panoptic 24mm/OIII-12

Effectivement, en VI éloignée, je glimpse à 3 ou 4 reprises en 3 minutes une nébulosité L1, parfaitement circulaire, et du bon diamètre. Lors des glimpses, le cercle lumineux L1 a sa limite externe parfaitement nette (mais peut être suis-je influencé par la photo PNIC que je connais)

En conclusion, NGC 2022 est une jolie petite NP, de 2ème, ou même de 3ème catégorie. Elle est intéressante, mais il faut y passer du temps.

 

L80

23 octobre 2000, Chabottes, Alpes du Sud, J : not related, N++ T1.5 P1.5 S3/85

x16 Meade SWA 24.5 mm /OIII

La NP est parfaitement vue VI3, presque VI2, stellaire, comme une étoile de m11.5v

x85 Nagler 4.8 mm sans filtre

La NP est vue VI3, pâle, de brillance uniforme, blanchâtre. D~20"

 

T254

10 décembre 1999, Chabottes, Alpes du Sud, J+/- nuages le matin, Mistral l’après midi, ciel dégégé le soir, N+ V6, mvlonZ ~ 6.0, T2.5 P2 S4/185, alt 71°

x140 Meade SWA 18 mm sans filtre

C’est un petit flocon, bien visible V3-VI1, Rond, il ne présente pas d’hétérogénéité.

X185 Meade SWA sans filtre, et x185 Meade SWA 13.8 mm/OIII

c’est la même chose : un flocon bleuté, avec ou sans filtre.

X363 Nagler 7 mm/OIII

Je perçois, VI5D, une annularité, provoquée par un centre, d ~ 10", donc relativement petit, très légèrement plus sombre. Mon dessin fait sur place, est le suivant : il montre une zone de 135° sur l’W, très légèrement plus brillante.

Cette description est parfaitement conforme à CE n°8, p15, parfaitement conforme à BT Atlas, meilleure que Nsog, Vol 1, p272.

 

23 octobre 2000, Chabottes, Alpes du Sud, J : not related, N++ T1.5 P1.5 S3/85

Cette observation est faite sans aucun souvenir de celle du 10 12 1999,

et sans avoir consulté préalablement aucun document ou photo.

X185 Meade SWA sans filtre

La CS* n’est pas vue. La surface de la NP n’est pas uniforme, mais les différences de contraste sont trop faibles pour pouvoir apprécier les limites des zones, et en faire un dessin. Sur mon dessin, je n’ai dessiné que les étoiles repère, sans chercher à détecter les étoiles faibles.

x185 Meade SWA 13.8 mm/OIII

La NP réagit mal à DS et UHC, pas du tout au Hbêta, et pas terrible à l’OIII.

La forme apparait très légèrement allongée, a/b~1.1. Augmentation de brillance soupçonnée au SW, sans la connaitre, et je ressens une irrégularité à l’opposé, au NE, sans pouvoir dire quoi, par insuffisance de contraste.

 

25 octobre 2000, Chabottes, Alpes du Sud, SQMZ ~ 21.4, mvlonZ ~ 6,5, T1.5 P2 S3/185

x363 Nagler 7 mm/OIII

L’annularité est plus que soupçonnée: elle est vue VI3-VI4. La forme allongée devient évidente, a/b ~ 1.10-1.20.

La zone brillante au S, devient stellaire dans les moments de seeing les meilleurs, et les glimpses correspondants à ces moments. La CS* a été soupçonnée à une ou deux reprises. Mais l’ensemble reste difficile, par faiblesse.

X530 Nagler 4.8 mm sans filtre,

à ce G, le fond est sombre, et la NP trop faible avec OIII. L’annularité ne fait plus aucun doute; le centre est petit, d~5 à 6". La forme allongée est évidente. La nébulosité du SW est moins nette, à cause du seeing ; elle est "plus trouble".

L’ensemble est difficile à ce G, par manque de luminosité

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.