Accueil » Gravitational lens, Quasars, Veron

Q 2237+0305 T635 vs T820

PGC 69457 DSS close Q 2237 0305  T635 vs T800 BL

Object information

Nom de l’objet : Croix d’Einstein
Type de l’objet : Quasar + gravitational lensing
Magnitude : 16.80
Ascension droite : 22h 40m 58s
Déclinaison : 03° 24′ 25" N
Constellation : PEG

Observations Details

Date de l’observation : 25 nov. 2008 17:50 UT
Durée de l’observation : 75 min
Position de l’objet : Alt: 49.5°, Az: 177.6°
Conditions météo : 17h:J+++/- V~0 t~5° hu~60%(?) T1 18h30: N++ t0.0° hu64% QZ&LZ21.12+/-0.02
Conditions de l’observation : vUMi6.4VI3 6.6VI5 T1 P2 S2/100 3/150 4/240 5/445 5/650 5+/890
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 3.5mm Type 6
Barlow : (None)
Grossissement : 890x

Notes

T635

x101 Nagler 31mm

La galaxie est bien vue, mais elle est peu contrastée dans un fond clair. Elle est petite à ce G. Allongée, a/b ~ 3 à 4. L’AP est bien vu, estimé à 75°. Les bords sont très flous, et le gradient est moyen. Aucune perception d’hétérogénéité dans la CS.

x890 Nagler 3.5mm

La dérive est très rapide, et je ne peux grossir plus. La galaxie n’est pas vue à ce G. Je ne vois que "l’objet central". Celui ci est vu comme une étoile multiple, limite en faiblesse / distance.

Le composant principal, A, n’est pas faible, magnitude estimée m ~ 16v. Le deuxième composant, B, est estimé à m ~ 17v, en AP ~ 245°. La distance est difficile à préciser: 2" (?). Un troisième composant, C, est estimé de m ~ 17.5v, en AP ~ 165°, rho[A-C] ~ 1.5" (?) Le quatrième composant, au NW, n’est que soupçonné, et il est trop faible pour être analysé. Ce qui est sûr, c’est que "l’objet" n’est pas unique, mais multiple, mais il est limite faible pour être correctement analysé, d’autant qu’à 890x les composantes ne sont que des pâtés flous. C’est un objet limite pour le T635.

A* est ER*, B* est vu V2, m estimée 15v, C* n’a pas été vue, D* a été soupçonnée sans la connaitre. [Note in situ: cette observation pose problème; j’ai observé les 2 composantes principales avec un AP de 245°, alors que les photos HST les montrent avec AP = 335°, soit exactement 90° d’écart. Il est probable que j’ai fait une erreur dans l’orientation du champ que j’ai perçu à l’oculaire, lorsque je suis passé d’un seul coup de 101x à 890x; je l’ai néanmoins conservé pour la véracité du compte rendu]

A* TYC 571 176, m10.999V,  B* U2 32978220, m15.91R, A2 0900 20197906, m15.5V,  C* A2 0900 20197656, m17.2V, B1 0933 0674415, m17.4V,  D* A2 0900 20197715, m17.7V, B1 0933 0674418, m18.0V

T820

Date de l’observation : 19 oct. 2014 22:30 UT

Durée de l’observation : 53 min

Position de l’objet : Alt: 40.9°, Az: 223.8°

Conditions météo : 15h: J++ V0R10kmh t24°!!! hu47° 19h: N++ V0R0 t17° hu 67%

Conditions de l’observation : SQMZ 21.20 LZ 21.37 S1.3"!! mvlon(UMi) 6.4/VI4-5 T2 P2.5 S2-390 4/1400!!!

qso 2237_wiyn_1024Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument : TN 820 Astelco – OBP

Oculaire principal : Televue Ethos 4.7mm

Barlow : None

Grossissement : 1396x

x1396 Ethos 4.7mm

Je profite de l’excellent seeing et de la disponibilité du T820 pour observer la Croix d’Einstein avec Marc Bretton. La galaxie n’est pas vue à ce G, mais ce qui est sa condensation centrale est distinctement vue comme plusieurs lueurs. Lors des meilleurs instants de seeing, au cours de glimpses < 1 seconde environ, ces lueurs deviennent des points stellaires.

Ma vision est assez représentative de l’image d’Adam Block (dont j’ai retraité la condensation centrale pour faire mieux ressortir les composante de la Croix), avec les réserves suivantes:

– l’ensemble de ma vision est beaucoup plus faible (que l’image d’A Block) et la galaxie n’est pas vue à ce G

– l’image des 4 composantes du quasar se précise pendant les trous de seeing, moments seulement au cours desquels les composantes deviennent piquées

– les différences de mv sont évidentes: le composant le plus brillant, en AP 150°, a au moins 1mv de moins que le deuxième, en AP 60°; je les estime à 16.0v et 17.0v

– le troisième composant, en AP 240°, est vu VI5, non sûr: je sais qu’il y a "quelque chose", mais je ne peux pas l’individualiser, par faiblesse. C’est le problème typique de la vision décalée: lorsque je regarde à 10 ou 20° de l’objet, je sais qu’il est là, mais quand je pointe ma vision sur celui ci, je ne le voit plus. Magnitude estimée 17.5v

– le quatrième composant, à l’opposé du plus brillant, donc en AP 330°,est perçu exactement comme le troisième, mais en plus difficile; estimé m18v

En résumé, en partant de la composante la plus brillante et en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, les composantes sont perçues VI4 – VI5 – VI5 soupçonnée – VI5+++ non sûr.

EC Ast Kharkov vs T820x1380Ci-contre, un montage comparatif entre la perception au T820 et l’image CCD obtenu avec le T1.5m de l’université de Kharkov (Ukraine).

Note 2014 10 25: les magnitudes respectives des composantes varient avec le temps: les images du HST de 1991 et 1994 montrent que le composant que je perçois aujourd’hui comme le plus faible des 4, était alors le deuxième plus brillant; mon dessin de 2008 (sous réserve de sa fidélité) est dans le même cas. Par contre, en 2014, ma vision est clairement identique à l’image d’Adam Block (date?) et de celle de Kharkov

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.