Accueil » Gravitational lens, Quasars, Veron

Q 0957+561 2008/2019

 Q 0957 561A&B NGC 3073 79 PGC 28990 2008  Q 0957 561A&B NGC 3073 79 PGC 28990 2019 02

Object information

Nom de l’objet : Q 0957+561A/B
Type de l’objet : Quasar
Magnitude : 16.10
Ascension droite : 10h 01m 58s
Déclinaison : 55° 51′ 28″ N
Constellation : UMA

Observations Details

Date de l’observation : 02 mars 2008 20:56 UT
Durée de l’observation : 55 min
Position de l’objet : Alt: 67.9°, Az: 46.9°
Conditions météo : 12h30: J++ V2/R3N t18° hu30%! h<10°T2 >10°T1 22h50: V1-2NNW t9.2° hu51% m(UMi)6.0 SQMZ 21.17 T3!
Conditions de l’observation : SQMZ 21.41 mvlon(UMi) 6.4/VI4 6.6/VI5D T2 P2 S4/445
Lieu d’observation : Puimoisson le Petit Telle, Gorges du Verdon, Provence
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 7mm Type 2
Barlow : (None)
Grossissement : 445x

Notes

x195 Nagler 16mm

C’est une très belle observation. Une fois le champ de NGC 3079 bien repéré, avec notamment NGC 3073 et PGC 28990, le groupe d’étoiles de 14ème à l’E et au SE du quasar est évident. Ces étoile sont:

à l’E, le trio A*, B*, C*, soit Loneos 14.33, 14.31, et 14.76V

au SE, D*, Loneos 14.02, et le doublé E*/F*, avec F* Loneos 15.60, et E* GSC 3717 1113, m15.2B, UCAC2 n/a, A2.0 1425 07427384, 15.3V, mais en ré-étalonnant l’A2.0 sur Loneos 15.60, m(A*) = 15.7V

Ces six étoiles sont très faciles, et sont ER*. Le quasar est immédiatement repéré, comme une étoile floue, allongée NNW-SSE, nettement plus faible que les 6 précédentes, estimée m ~ 16.0v.

x445 Nagler 7mm

J’ai essayé 312x, 445x, et 649x, et c’est 445x qui est le meilleur compromis. L’observation du double quasar est absolument identique à celle d’une étoile double, équilibrée, limite faible, nécessitant la vision indirecte en raison de la faiblesse des composantes, mais qu’il faudrait regarder en vision directe en raison du faible écartement des composantes.

Pour ce qui est du quasar, les composantes sont séparées, mais difficile, en vision moyennement éloignée. Ce n’est pas loin d’une observation limite. Les composantes sont quasiment équilibrées, il m’a semblé que la composante N était légèrement plus lumineuse (0.5mv?). Les deux composantes sont estimées 16.5v / 17.0v.

[Note 2008 03 04: cette différence de magnitude a été notée sans la connaitre. Hewitt donne 17.25 / 17.35 (mB?), Skyhound, “focus on”, donne 17.1 / 17.4 (mB?). L’A2.0 donne 15.0 / 15.4V, faux en valeur absolue, mais qui confirme en valeur relative].

L’AP est moins difficile, mais demande néanmoins de l’attention, estimé ~ 171°.

Loneos 17.30V a été vue VI5-VI5D, en la connaissant. Dans les conditions de ce soir, bonnes mais pas exceptionnelles, c’est la limite. Loneos 17.30V, B-V = 1.06, soit mv = V +0.2(B-V), soit m17.51v

 

2019

Date de l’observation: 28 févr. 2019 01:30 UT

Durée de l’observation: 15 min

Position de l’objet: Alt: 65.2°, Az: 309.9°

Conditions météo: 16h: J5+ V0/R2 t23°!!! hu25%!!! 19h45: N5+ V0/R1 t14°! hu45%!

Conditions de l’observation: 03h00: SQMZ 21.81 SQMLZ 22.08&22.02!!!! S1.5″ 6.4VI3 6.6VI4 T1 P0.5! S4/520

Lieu d’observation: Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument: TN 635 Dobson Obsession

Oculaire principal: Televue Ethos 6mm

Barlow: (None)

Grossissement: 519x

x520 Televue Ethos 6mm

Je profite des conditions d’observations exceptionnelles (SQMLZ 22.08 et 22.02!!!) pour revoir le double quasar.

Je le trouve beaucoup plus difficile que dans mon souvenir. Les étoiles proches que sont Loneos 14.76 et 15.60V permettent de poser précisément sa VI. Mais quand celle ci est bien posée, le quasar est perçu, en VI moyennement rapprochée, certes difficile et faible, mais précisément avec les deux composantes bien nettes.

Le quasar est perçu comme une étoile double, équilibré: je n’ai pas perçu de différence de magnitude entre les deux composantes. Par contre les 2 composantes sont nettes, l’écartement (c’est à dire l’épaisseur du filet sombre) est estimé à 2d, d étant le diamètre perçu, égal, des deux composantes. En comparant avec mon dessin de 2008, je constate que l’image que j’ai perçu a été beaucoup plus nette grâce au très bon seeing de 1.5”.

Malgré tout, ça reste une observation difficile. D’ailleurs, en relisant à postériori mes notes de 2008, je les trouve très précises et très fidèles de ce que je viens d’observer en 2019.

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.