Accueil » Nébuleuses planétaires, PK

PK 221.5+46.3

EGB 6 D Goldman PK 221.5 46.3  EGB 6  T635  BL

Object information

Nom de l’objet : EGB 6
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 10.4
Ascension droite : 09h 53m 32s
Déclinaison : 13° 42′ 08" N
Constellation : LEO

Observations Details

Date de l’observation : 29 janv. 2009 01:53 UT
Durée de l’observation : 57 min
Position de l’objet : Alt: 57.4°, Az: 206.7°
Conditions météo : 16h J+ V~0 t9.3° hu33% T3 00h45 N+ V2N t0.4° hu60% QZ&LZ21.74!!!
Conditions de l’observation : QZ&LZ21.74!!! vUMi6.4VI2-3 6.6VI5 T2 P0.5 S2/156 4/390 5/650
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 20mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 156x

Notes

fin de l’observation 04h42. A ce moment, les conditions d’observations sont les suivantes:

V2N régulier, t: -0.2°C, hu: 61%, SQM-Z: 21.78 / 77 / 80 / 72, moyenne 21.77 !!! SQM- L-Z: 21.72 / 74 / 78 !!!, moyenne 21.74 !! mvlonUMi 6.4 VI2, 6.6 VI4, mvlonZ: TYC 3852 476, m6.895V, 6.92v, vue sans la connaitre, soit mvlonZ ~ 7.2 – 7.3v !! T1, P0.5 !!!

La transparence est très bonne, mais pas la meilleure que j’ai enregistrée au Petit Telle (mvlonUMi 6.4: VI1) Mais P est le meilleur que j’ai personnellement constaté au Petit Telle, et quel que soit l’endroit en France.

x156 Nagler 20mm/OIII

C’est le meilleur G, mieux que 102x Nagler 31mm.

La NP est un machin énorme, et d’une faiblesse extrême.

1) pour la localiser, l’astérisme A*B*C*D*, caractéristique, est une bénédiction. Il permet de diriger directement vers E*, F*, et G*.

2) pour visualiser la NP, j’ai poussé au maximum le contraste de l’image Guide8/DSS, et l’anneau de la NP est apparu. La partie la moins faible est un demi-cercle au S de E*, F*, G*, et dont E* et G* seraient les extrémités du diamètre. J’ai effectivement vu le demi cercle, limite faible, L1, un peu moins faible, L1.5 (!), dans son segment S. [Note 2009 08 02: ce renforcement n’était pas connu au moment de l’observation, mais bien vérifiable sur l’image DSS2. Ce qui valide l’observation] J’ai aussi vu des nébulosités, limites en VI éloignée, à l’E* de E*, qui est bien sûr la limite de l’anneau.

En conclusion, j’ai vu des nébulosités qui appartiennent à EGB6, suffisamment pour déterminer ses limites, mais l’anneau dans son ensemble et détaché du fond, n’a pas été vu. [Note 2009 08 03: bien que non complète, cette observation reste néanmoins exceptionnelle, EGB6 n’ayant, à ma connaissance, jamais pu être observée visuellement. Je pense que j’ai bien été aidé, d’abord par le diamètre de 635mm, mais aussi par la noirceur exceptionnelle du ciel, ce soir là]

E* est l’étoile la plus brillante du champ. Je n’ai pas observé toutes les étoiles du champ, car il m’aurait fallu plusieurs heures pour repérer et dessiner toutes les étoiles jusqu’à m17.0v dans un champ de 45′ ! Déjà au Nagler 31mm/OIII, toutes les étoiles sont vues jusqu’à m14.5-15.0v, soit au moins une vingtaine dans le champ.

A* GSC 835 1080, m12.0B

B* GSC 835 1059, m12.4B

C* GSC 835 996, m12.4B

D* GSC 835 1210, m12.0B

E* TYC 835 976, m11.607V

F* GSC 835 1043, m12.6B

G* GSC 835 1214, m12.6B

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.