Accueil » Abell PN, Planetary nebulae

Abell 21 T254 vs T635

Abell 21  PN G205.1 14.2 Capella Obs crop Abell 21  T254 vs T635 BL 1999 2008

Object information

Nom de l’objet : Abell 21
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 14.10
Ascension droite : 07h 29m 33s
Déclinaison : 13° 13′ 52" N
Constellation : GEM

Observations Details

Date de l’observation : 28 déc. 2008 01:45 UT
Durée de l’observation : 65 min
Position de l’objet : Alt: 56.1°, Az: 210.5°
Conditions météo : 16h: J++ V2SW t+3.8° hu71% T2N/4S 02h N++ V0 t-4.2° hu95%!! QZ&LZ21.52
Conditions de l’observation : QZ&LZ21.52 vUMi6.4VI1-2 6.6VI3 T.5 P1.5 S2-3/195 5/890
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 16mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 195x

Notes

 

T635

x195 Nagler 16mm/OIII

C’est le meilleur G, car il faut grossir suffisamment pour analyser les nébulosité.Et OIII est meilleur que UHC car il fonce plus le champ.

La Méduse est indéniablement un gros machin, avec beaucoup de structure, L1 à L3, mais peu, ou très peu de contraste, hormis les deux "oreilles", L5. La limite entre moitié S et moitié N de la NP, càd la ligne qui joint les deux oreilles, est assez précise en VI éloignée.

Il faut une observation attentive, même au T635, pour analyser et individualiser les différentes zones. Pas de structure filamenteuse de perçue. Par contre, les deux zones sombres, L1, en partie W, au niveau du "collier", ont été perçues, mais avec l’aide de Guide8/DSS, pour les situer précisément par rapport aux étoiles.

x101 Nagler 31mm/OIII

Je reprends l’observation à ce G, pour affiner ma perception de la moitié N, qu’il m’a semblé percevoir au début de l’observation, où j’ai utilisé N31/OIII pendant quelques instants.

Avec une observation attentive, j’ai pu percevoir la moitié N, comme une nébulosité limite faible, L1, sur ses 2/3 W, et qui se perd, L < 1 sur le 1/3 E. Par contre, les deux ‘rides", L1, en limite NE de cette moitié N, ont été vues difficiles, mais sûres, grace à Guide8/DSS.

Je n’ai pas positionné les étoiles, beaucoup trop nombreuses, même avec le filtre.

 

29 décembre 2008, Puimoisson le Petit Telle, haute Provence, mvlonZ(Her) 6.6/VI1!, SQMZ 21.61, T1, P1.5, S2/156, alt 58°

x101  Nagler 31 mm/OIII-12nm

Je reprends l’observation de la Méduse, car après mon observation de la veille, je connais parfaitement toutes les zones lumineuses et sombres. Ceci me permet d’être plus précis, et je constate que toutes les évolutions vont dans le sens de l’améliorations, et que je vois réellement ce que je connais et que je cherche.

La principale modification est que toute la moitié NW est vue, limite, L1, mais réelle, en VI éloignée.

x156  Nagler 20 mm/OIII-12nm

La corne N de l’oreille S est bien vue. La limite W du collier est bien vue, quasi linéaire, N/S, et bien tranchée. Deux zones sombres dans le triangle du collier, avec un renflement L3, en bordure E, côté pointe S. La continuation vers l’E de l’oreille S est plus précise, L2 puis L3. La continuation vers le SE de l’oreille N est plus précise, L3 puis L2 puis L3.

En fait, toute la NP est plus précise, et presque tous les détails sont affinés.

x240 Ethos 13mm/OIII

J’ai essayé d’augmenter le G à 240x, mais c’est trop. Les nébulosités deviennent moins nettes, et les contours des différentes zones aussi plus flous.

 

T254

10 décembre 1999, Chabottes, Alpes du Sud, J+/- nuages le matin, Mistral l’après midi, ciel dégagé le soir, N+ V6, mvlonZ ~ 6.0, T2.5 P2 S4/185, alt 62°

x105 Meade SWA 24.5 mm/UHC

C’est un objet très difficile, que je ne connais pas. Il n’est pas dessiné sur Guide7, et je n’ai pas d’indication, sauf le dessin de YP, de CE n°8, p18. Le champ d’étoiles est parfaitement reconnu avec Guide7. Franchement, je dois reconnaitre que je n’ai pas vu grand chose. Néanmoins, lorsque je compare, à la mise au propre, mon croquis in situ et l’image de Gendler, je constate j’ai à peu près vu ce que je pouvais voir, sauf que le positionnement des nébulosités par rapport aux étoiles repères est aléatoire (ce que j’ai corrigé sur mon dessin)

X105 Meade SWA 24.5 mm/OIII

C’est encore moins lumineux, et je vois encore moins !

 

13 février 2002, Chabottes, Alpes du Sud, mvlon(UMi)6.4, SQM ~ 21.4, T1.5, P2, S2/45, alt 56°,

x45  Televue Plossl 55 mm/UHC

Après plusieurs tentatives précédentes et décevantes, à  65x et 101x, où je n’avais quasiment rien perçu, ce soir c’’est la première fois que j’observe Abell 21 avec x45, et un filtre. Et ça change tout !

La NP est là, bien sûr très pâle, L1 à L2, mais vue VI2-VI3 ! Les limites sont très floues, mais la forme de croissant de lune est bien vue. L’étoile la plus centrale, GSC 776 1390, m13.4B, n’a pas été vue. L’ensemble reste très pâle.

A* GSC 772 676, m10.31V, vue V3,  B* GSC 776 636, m10.9B, vue V3,  C* GSC 776 922, m11.0B, vue VI1,  D* GSC 776 1339, m11.6B, vue VI1,  E* GSC 776 1258, m11.8B, vue VI3

Note 25 01 2019 (!): la superposition de mon croquis avec l’image de Gendler montre que les limites de la nébulosité sont bien dessinées, mais pas à la bonne place, à moins que ce soient les étoiles repères qui sont décalées. J’en tire la conclusion que j’ai bien visualisé la nébuleuse, mais que mon croquis est approximatif en positionnement.

 

T600

28 décembre 2006, Chabottes, Alpes du Sud, J+++ V0 t5° hu43%, N++ SQMZ 21,27, mvlon(UMi) 6.6VI5, T1.5 P2 S2/140 3/320

x112 Nagler + Paracorr / OIII

J’observe dans le T600 de Raphael Guinamard, venu me rendre visite à Puimoisson. La Méduse comme je ne l’ai jamais vue ! La NP est énorme, évidente. La forme de croissant est évidente au 1er coup d’œil.

Les nébulosités varient de L5 à L1. La nébulosité L5, à l’extrémité S du croissant, est vue en premier, puis celle L4, à l’autre extrémité. Trou sombre, L1, à l’W de A*

x140 Nagler 16mm + Paracorr / OIII

Les parties sombres L1a, à l’W de A*, L1b, au S de A*, et L1c, à l’E de la zone L5, apparaissent nettement. Cette partie L5 se réduit en surface, mais se prolonge en L4 à l’E, sur la limite de la circonférence. Le nombre de détails permet de faire un dessin très précis de la NP.

A* TYC 776 1339, m11.726, UCAC2 36457459, m11.29R

 

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.