Accueil » Barnard, Dark nebulae, NGC, Open clusters

NGC 6520 B 86 T254 vs T508

Processed with MaxIm DL NGC 6520  B 86  T508  BL 2012 06 17

Object information

Nom de l’objet : NGC 6520 & Barnard 86
Type de l’objet : Open Cluster & Dark Nebula
Magnitude : 7.60
Ascension droite : 18h 04m 15s
Déclinaison : 18h 04m 15s
Constellation : SGR

Observations Details

Date de l’observation : 17 juin 2012 02:30 UT
Durée de l’observation : 61 min
Position de l’objet : Alt: 44.9°, Az: 253.3°
Conditions météo : 12h: J5+ V3-4N t24° hu22% T0.5 02h25: N4+ V0-1N t1.7° hu63% SQM(60°SE)21.54 SQML(60SE)21.69MW!!
Conditions de l’observation : m~7.0 W~2.5" T1 P0 S1/80 1-2/120 3/195 4/318 4-5/423 5/725
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Ethos 6mm
Barlow : (None)
Grossissement : 423x

Notes

T508

61 minutes est la durée totale de l’observation de B 86 et NGC 6520. En cette fin de nuit, l’humidité a augmenté subitement, et j’ai dû, pour la première fois de cette cession de Namibie 2012 06 utiliser le séchoir à cheveux. H 04h04: t2.4° hu74%, H 04h24: t1.2° hu81%!!

x82 Nagler 31mm

Le champ est magnifique, mais il change complètement suivant le grossissement que l’on utilise. Avec 82x, ce sont les nébulosités sombres qui dominent, et je retrouve la forme de la poêle, alors que c’est le contraire si on augmente le G.

NGC 6520  B 86 Adam Block - Copie

x195 Ethos 13mm

L’étude des zones sombres demande de l’attention car il y a beaucoup de structure. Les zones O6 sont exceptionnellement noires.

x423 Ethos 6mm

C’est l’amas qui prend absolument toute la place. Il n’y a plus de nébuleuse sombre dans le champ, mais un amas brillant, concentré, coloré, qui a la forme surprenante d’un escargot. Dans la coquille de cet escargot, d ~ 1.5′, j’ai compté 28* de m10 à 14v, avec au centre A* belle orangée; dans le corps et la tête de l’escargot, complètement sortie, d ~ 2.0′ x 1.0′, j’ai encore compté 20* supplémentaires, presque aussi brillantes.

L’autre étoile dominante est B*, aussi orangée,à la base de la poêle. C’est évidemment un très beau champ. Le fond de la Voie Lactée n’est pas résolu, et apparait grisé, très légèrement marron.

A* TYC 6850 3214, m8.913V, avec B-V = 2.1

B* SAO 186161, m6.693V, avec aussi B-V = 2.1

Observation du 20 juin 2004

Tivoli, Namibie, mvlonZ(Cor)>7.3VI5!, SQM ~ 21.8+, h = 64°, T0, P0, S1/100

x73 Panoptic 35mm

C’est un des champs les plus spectaculaires que j’ai jamais vu. Le fond est tellement riche qu’il est non résolu, et gris clair, lumineux, sur tout le champ de l’oculaire. (note le 2004 08 03: ce fond gris clair est complètement différent d’un fond clair parce qu’on regarde au ras de l’horizon. Ce n’est pas un champ "éteint"; c’est le contraire, un champ "allumé" par des millions d’étoiles. C’est une zone de fourmillement d’AG, sans branche horizontale, avec des étoiles encore plus denses, et plus fines, sans limites en profondeur. Cette vision est un souvenir marquant de cette observation)

NGC 6520  T508 SE & BL 2004 06 20Et au milieu de cette "mer d’écume", côte à côte, un coffret à bijoux, et un trou noir, d’un noir extraordinaire, pur, profond. Il met en valeur les bijoux, dont les 4 ou 5 plus brillants sont des topazes, orangées, et des aigues marines bleutées. Extraordinaire, un des grands moments de Tivoli / juin 2004. Magnus Zwick a été tellement époustouflé qu’il en a fait une photo le lendemain.

Quant à moi, j’ai renoncé à en faire un dessin, effrayé par le nombre d’étoile à pointer! L’image ci contre est un traitement de l’image DSS, de telle sorte qu’elle soit représentative de ma vision à l’oculaire.

Note le 2004 08 02: cette description, plus lyrique que précise, montre combien j’ai été subjugué par la beauté du champ. Mais mon dessin, précis, montre que: a) l’amas est rond, D ~ 1.75′ (ce n’est que le cœur qui, visuellement est détaché), b) il est bordé au NNW par une zone sombre, Op 6, d ~ 1.5′, quasi tangente à l’amas, c) il est limité à l’W et au S, par une zone sombre, Op 5, épaisseur moyenne 1.5′ à l’W, et qui s’élargit au S jusqu’à e ~ 5′, Op 5 à 4 (ce sont toutes les zones que j’ai représentées sur le BDN.uov, par "le manche de la poêle"), d)le cœur de B86 (la poêle) est une sorte de triangle rectangle, d’hypoténuse NS, a = 5.5′, et de hauteur , vers l’W, h = 3′, avec des sommets tellement arrondis qu’il en devient presque un cercle, e)ce cœur est bordé par des dégradés, d’épaisseur variables, 0.5′ à 3′, Op 5 à 4.

Je ne suis jamais arrivé à retranscrire avec un dessin cette impression de “mer d’écume”; par contre, l’image ci contre, réalisée par Sergio Eguivar, sur laquelle je n’ai fait qu’enlever les couleurs à l’exception de la demi-douzaine d’étoiles les plus brillantes, jaunes et bleues, représente exactement “ce que j’ai vu”.

 

T254

Chabottes, Alpes du Sud, 24 Mai 2003, mvlonZ(Her) ~ 6.2, SQM 21.5 (estimé), T2, P1, S4/254

x64  Meade SWA 40 mm

Attention! Depuis les Alpes du Sud, l’amas culmine à 18°. Les conditions d’observation ne sont pas comparables avec celles de Namibie, où l’amas a été observé à 50° et 54°.

L’amas est beau, dense, concentré, et la présence de B 86 accentue le contraste. On a presque l’impression de jouer aux Dames, avec un pion blanc (NGC 6520), et un pion noir (B 86), pratiquement d’égale grosseur.

La tache sombre de B 86 est très contrastée, d’autant que tout le champ environnant (et pas seulement NGC 6520) est riche, et dense. La partie NW de B 86, la "poêle", est de loin la plus contrastée, mais le "manche de la poêle" (la partie allongée NW/SE au sud de NGC 6520) est bien vu en VI, car il détermine la limite SW et S de l’amas.

La forme trapézoïdale de la poêle n’est pas évidente : elle a plutôt une forme plus ou moins ovale, perpendiculaire au manche, et de D ~ 4′ x 3′. Le manche a environ 4′ x 2′, mais comme il est nettement moins contrasté, et avec des limites plus floues (sauf côté NGC 6520), ce n’est pas celui que l’on voit en premier.

L’ensemble constitue un très beau champ.

x254  Radian 10 mm

l’amas est riche, concentré, lumineux. Il mérite d’être observé à fort grossissement. Son aspect rappelle un peu l’étagement de la nébuleuse de l’Esquimau (NGC 2392) :

– d’abord la lucida de l’amas, au centre du cœur,

– puis le cœur de l’amas, au centre de l’amas.

-enfin, une zone périphérique, plus ou moins ronde, concentrique au cœur,

Le cœur est pratiquement rond, avec une excroissance en AP 40°, d ~ 2′, dans lequel j’ai compté 19*, de m8 à 13v. La zone périphérique a un diamètre de ~ 6′, dans laquelle j’ai comté 35*, de m8 à 14v, et pour la plupart, réparties à la périphérie de cette zone. Au total, l’amas regroupe donc ~ 55* perçues .

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.