Accueil » Nébuleuses diffuses, NGC

NGC 6334 (2)

NGC 6334 M Pugh R Gendler NGC 6334  T508  BL 2012 06 23

Object information

Nom de l’objet : NGC 6334
Type de l’objet : Bright Nebula
Magnitude : 99.99
Ascension droite : 17h 21m 17s
Déclinaison : 35° 51′ 41" S
Constellation : SCO

Observations Details

Date de l’observation : 15 juin 2012 20:45 UT
Durée de l’observation : 105 min
Position de l’objet : Alt: 64.0°, Az: 124.5°
Conditions météo : 15h: J5+ V1-2N t~20° hu25%? T0.5 21h35: N5+ V~0-1 t3.1° hu44% Q60N21.79 L60N21.57MW!!
Conditions de l’observation : SQM(60°N) 21.79  SQML(60°N) 21.57MW!! FWMH 1.7" mvlonZ~7.5 T0.5 P0 S1/120 2/195
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Ethos 21mm
Barlow : (None)
Grossissement : 121x

Notes

x82 Nagler 31mm/OIII & /DS

Ma première impression est la déception! C’est un objet large et très pâle excepté le coussin de tête. L’ensemble des nébulosités est perçu différemment suivant que l’on observe avec DS ou OIII.

Il faut une très longue adaptation, et surtout l’aide de l’image Pugh / Gendler. Il semble que l’ensemble baigne dans une lueur très faible avec DS, et les deux coussins se rejoignent. La petite aile en delta au milieu des trois coussinets n’a pas été individualisée. La "jambe" s’étend très loin, et elle montre même quelques différences de luminosité.

Avec DS la couleur de l’ensemble est C135/S10-15; avec OIII la couleur devient S7/S10. C’est très faible, mais la différence de teinte entre les deux filtres est perceptible.

Ce qui diffère fondamentalement de mon dessin de 2006 c’est que le champ est riche, et les nébulosités sont saupoudrées de nombreuses étoiles.

NGC 6334 M Pugh R Gendler isophotes

x82 Nagler 31mm/UHC

Il est clair que la nébuleuse répond mieux au filtre UHC. En moyenne, j’ai rajouté 1 niveau d’isophote, et j’ai précisé plusieurs contours. Je n’ai pas vu de rouge (je ne pense pas que le filtre UHC laisse passer le H alpha: les étoiles ne sont pas rouges).

Par rapport à mon observation de 2006, qui était bien détaillée, j’ai mieux observé les zones périphériques, qui sont étendues. La bande sombre dans le coussinet principal est vu beaucoup plus faible que dans mon dessin de 2006.

Au final, NGC 6334 a été bien étudiée, à travers trois filtres, OIII, DS, et UHC. C’est une nébulosité relativement diffuse et difficile en visuel. Très nombreuses étoiles sur le halo, notamment sur les coussinets.

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.