Accueil » Nébuleuses planétaires, NGC

NGC 6164 6165 2006 vs 2008

NGC 6164 65  T508  BL Tivoli 2006 09 24 NGC 6164 65  T508  BL 2008 06 08

Object information

Nom de l’objet : NGC 6164 6165
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : ?
Ascension droite : 16h 34m 21s
Déclinaison : 48° 05′ 59" S
Constellation : NOR

Observations Details

Date de l’observation : 08 juin 2008 00:55 UT
Durée de l’observation : 20 min
Position de l’objet : Alt: 50.0°, Az: 221.8°
Conditions météo : 16h: J+++ V00 t22.1° hu27% T0 02h15: N+++ t0.0° hu55%
Conditions de l’observation : mvlonZ(Crv)7.88v(HD108429)!!! SQM(60°) 21.84 SQML(60°) 21.78  T0 P0 S2/106 3/230 3-4/363
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Panoptic 24mm
Barlow : (None)
Grossissement : 106x

Notes

J’ai constaté, à l’occasion de mes séjours successifs à Tivoli , que toutes les ré-observations d’objets découverts précédemment aboutissaient à des dessins plus fouillés, plus précis, plus fidèles que ceux correspondant à leur découverte. S’il fallait une preuve de l’intérêt du dessin astronomique pour percevoir tous les détails d’un objet, celle là en serait une à elle seule.

C’est pour cela qu’il m’a paru intéressant de mettre en regard, pour un même objet, le dessin « découverte » et le dessin « confirmation », pour autant évidemment qu’ils aient été observés avec le même instrument, sur le même site, et dans des conditions analogues. Vous pourrez ainsi constater pour vous mêmes l’intérêt que vous aurez à « remettre l’ouvrage sur le métier ». Tous ces objets, au fur et à mesure de leur parution, sont regroupés sur le même mot clé: [Découverte vs Confirmation]

La présente comparaison montre que j’ai mieux apprécié la forme de la NP, mais son intérêt porte surtout, à mon avis, sur la comparaison des deux techniques de dessin. Alors que le dessin correspondant à l’observation de 2006 a été réalisé selon la méthode traditionnelle “papier – crayon”, celui de 2008 a été retranscrit par le DAAO, le dessin assisté par ordinateur, avec le logiciel Paint Shop Pro. Il me semble que ce procédé permet beaucoup mieux de retranscrire la transparence de l’objet. Or cette transparence est une caractéristique essentielle de cette NP, comme d’ailleurs de beaucoup d’objet du ciel profond. En ce sens, le DAAO me parait une amélioration par rapport à la méthode traditionnelle.

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.