Accueil » Amas ouverts, NGC

NGC 4755 T508

NGC 4755 R Gendler 2008 NGC 4755  T508  BL Tivoli 2008 06 06

Object information

Nom de l’objet : NGC 4755
Type de l’objet : Open Cluster
Magnitude : 4.20
Ascension droite : 12h 54m 09s
Déclinaison : 60° 24′ 28" S
Constellation : CRU

Observations Details

Date de l’observation : 06 juin 2008 19:20 UT
Durée de l’observation : 35 min
Position de l’objet : Alt: 52.4°, Az: 188.1°
Conditions météo : 16h45: J+++ V0 t21° hu22% T0  20h15: N+++ V0 t2.9° hu40% SQML70° 21.78  SQM70° 21.94
Conditions de l’observation : mvlonCrv7.62 T0 P0 S2/100 4/363
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Nagler 26mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 98x

Notes

x98 Nagler 26mm, puis x159 Nagler 16mm, puis x363 Nagler 7mm

Je viens de passer un long moment à l’oculaire d’abord avec le Nagler 26, puis le 16, puis le 7mm. C’est le plus fantastique contraste de couleurs que je connaisse dans un amas.

L’amas est constitué d’un fond de 150 à 200*, selon un comptage rapide, peu étagées, m12v +/-1, blanc pur, et presque toutes réparties en longues chaines, parfois de 10* et même plus. L’impression visuelle de colliers de diamant est saisissante.

L’amas forme un triangle isocèle de 4.5′ x 2.8′ x 4.5′. Aux trois extrémités, 3 étoiles brillantes, blanc pur, de m5.7, 5.9, et 6.7V, font immédiatement penser à 3 gros solitaires en diamant, au milieu des colliers.

Et puis, et puis, et puis, (comme dirait Brel), au milieu exact du triangle, 3 étoiles brillantes, de m7, 7.5, et 8v, trois joyaux: une topaze, une violine, une vert d’eau, fantastique contraste de couleurs!

Le topaze est le plus saturé que j’ai jamais vu.

Le violine l’est presque autant, la couleur est franche, et la différence d’avec un bleu "normal" se voit parfaitement.

Le vert d’eau est très léger, presque blanc, mais la différence est perceptible avec les 3 solitaires blanc pur.

Le nom de Boite à bijoux est évident, au premier coup d’oeil de l’amas.

NGC 4755 n’est pas le plus gros amas du ciel, ni le plus brillant, ni même le plus beau, tout court, mais c’est assurément le plus beau contraste de couleurs de tout le ciel (Albireo ne tient pas la route).

Note in situ: le plus extraordinaire, c’est que l’intensité du contraste ne change pas avec le grossissement, les couleurs sont aussi saturées à 363x qu’à 98x.

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.