Accueil » Galaxies isolées, NGC

NGC 4565 T254 T635 T1.20m

NGC 4565 Panther Obs NGC 4565  T254 vs T635 vs T1200 2002 2008 2009

Object information

Nom de l’objet : NGC 4565
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 10.30
Ascension droite : 12h 36m 27s
Déclinaison : 25° 58′ 26" N
Constellation : COM

Observations Details

Date de l’observation : 13 févr. 2002 01:03 UT
Durée de l’observation : 10 min
Position de l’objet : Alt: 63.1°, Az: 125.9°
Conditions météo : not related
Conditions de l’observation : mvlonUMI 6.4VI5, T1, P1,S3/140
Lieu d’observation : Chabottes les Auberts
Instrument : TSC LX200/254 Meade
Oculaire principal : Meade SWA 18mm
Barlow : (None)
Grossissement : 141x

Notes

x141  Meade SWA 18mm

Je n’ai pris que des notes sur la partie centrale de la galaxie, mais mon dessin fait apparaitre une longueur de 12 à 13′. L’épaisseur maximale, en partie centrale, est d’énviron 1′. A 1.5′ de ce centre, elle n’est plus que de 30", et diminue régulièrement jusqu’à zéro, aux extrémités.

La bande sombre est vue, très difficile. Elle est rectiligne, et c’est la CS, qui s’appuie dessus, du côte SW, qui épaissit la partie centrale de la galaxie de ce côté. Elle partage la CS en 1′, côté SW, et 0.5′, côté NE. Elle est visible sur ~4.5′.

La condensation centrale est de 3’x1.5′, avec un noyau stellaire~30", tangent, côté SW, à la bande sombre.

 

Observation au T 635

Date de l’observation :  27 mars 2008 21:10 UT
Durée de l’observation :  55 min
Position de l’objet :  Alt: 53.2°, Az: 105.8°
Conditions météo :  14h J+/- V~0 t~15° hu~50%? T2 23h N++ V3/R5NW t3.2° hu44% QZ21.63+/-0.01 LZ21.60+/-0.01
Conditions de l’observation :  SQMZ 21.51 SQMLZ 21.41 v(UMi)6.4VI4 6.6VI5 T1.5 P2 S5/445
Lieu d’observation :  Puimoisson le PetitTelle
Instrument :  TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal :  Televue Nagler 13mm Type 6
Barlow :  (None)
Grossissement :  240x

x240 Nagler 13mm

Ce que je vois c’est l’image DSS, aussi fine, aussi détaillée. Le noyau central est quasi stellaire, L9, entouré de nébulosité L6-L7. Les dimensions et élongations du halo sont celles de Guide8/DSS. Le bulbe " émerge" du halo. Le noyau est très net, et se détache sur la CS.

La bande sombre s’incurve très légèrement au droit du noyau, comme si celui ci courbait l’espace. La région HII, à l’extrémité NW du halo, a été vue sans la connaitre, perçue comme un léger renforcement de l’épaisseur et de la brillance du halo.

NGC 4562 est peu contrastée, mais facile.

x445 Nagler 7mm

Meilleur que Radian 10mm, 312x, pour l’étude des étoiles proches. A* et B* sont ER*, C* est VI1, E* est soupçonnée, mais non vue réellement. F* est difficile, mais net, G* soupçonnée, en la connaissant. H* cherchée, non vue.

A* Loneos 13.42,  B* Loneos 13.56,  C* A2 1125 06550675, m15.9V,  E* A2 1125 06547529, m17.0V,  F* A2 1125 06547893, m16.5V,  G* A2 1125 06547235, m17.0V,  H* A2 1125 06548564, m17.2V

 

Observation au T 1.20m OHP

Date de l’observation :  27 févr. 2009 03:10 UT
Durée de l’observation : 57 min
Position de l’objet :  Alt: 65.2°, Az: 230.5°
Conditions météo :  11h30: J+ V~0 t8.3° hu53% T2 16h30: T3! 04h00: V? t8.2° hu29%(?!) Q45°21.24 L60°21.25
Conditions de l’observation :  SQM(45°)21.24  SQML(60°)21.25 T(Z:3, 40°:4) P2.5 S3-232 /4-5/554
Lieu d’observation :  Observatoire de Haute Provence
Instrument :  TN 1.20m OHP
Oculaire principal :  Televue Nagler 20mm Type 5
Barlow :  (None)
Grossissement : 360x

Pour tous les comptes rendus des observations faites à l’OHP les 24, 25, et 26 février 2009, les durées d’observations indiquées correspondent à la durée entre deux pointages successifs du T1200. Ils intègrent les durées d’observation de Serge Vieillard et de moi-même, ainsi que de tous les objets dans le champ.

Le ciel de cette troisième et dernière des 3 nuits passées à l’oculaire du T1.20m de l’OHP a été à la fois bonne et mauvaise. Pour la première partie de nuit, avant 23h, le mistral s’est établi à V3-4, le ciel est assez beau, T<2 à condition d’observer à h>25° (ce que nous avons toujours fait). Puis, entre 23h30et 04h00, le ciel est voilé de cirrus d’altitude (bien vus comme une "coucougnette" comme dit Serge, au sommet du laser vert). Le ciel est T4/P2.5, et je vais me reposer de 02h à 04h. Entre 04h et l’aube, le ciel se redécouvre progressivement, pour redevenir T2, et mvlZ>6.5.

Par contre le ciel de l’OHP est beaucoup plus pollué que celui du Petit Telle: le halo de Manosque interdit toute observation au sud à h < 30°, comme les Antennes. Le halo de [Apt, Cavaillon, Carpentras, Avignon] est bien présent, quoique plus faible (~ à celui de Valensole pour le Petit Telle). Et au SE, [Dauphin, Forcalquier, Saint-Maime, Mane] est aussi une zone lumineuse, plus faible mais plus proche, donc plus large et plus diffuse (comme Volx + Oraison pour le Petit Telle.)

x360 Nagler 20mm

La vision n’est pas fondamentalement différente de celle au T635, mais plus détaillée, plus précise. Ces différences sont:

– l’épaisseur de la bande sombre se réduit un peu à la hauteur du noyau, car la brillance du noyau provoque une indentation dans la bande sombre, dont l’épaisseur, hors l’indentation est estimée à 10".

– le noyau est estimé à 10" x 5", et la partie "indentée" dans la bande sombre est environ le tiers de l’ellipse, et réduit l’épaisseur de la bande à 7" environ.

– les "ailes" sont un peu plus épaisses qu’au T635, et surtout, elles sont constituées d’une "nervure" centrale, L4, dont la largeur est d’environ la moitié de la largeur totale de l’aile, et coupée en son milieu par la bande sombre, et par des extensions latérales, L2, chacune ayant une largeur d’environ 1/4 de la largeur totale de l’aile. La bande sombre n’est pas L0, mais L1, voire L2. Une coupe des ailes, perpendiculairement à celles ci, est donc: (1/4, L2) – (1/2, L4) – (1/4, L2). Cette structuration des ailes est la plus grande différence d’avec le T635.

– trois zones brillantes en bordure SW de la bande sombre (donc du côté du noyau): 1 à 45" au NW du noyau, L++, 1 à 90" au SE du noyau, L+, la troisième à 45" au delà de la précédente, et la moins contrastée des 3.

– le très léger renforcement de brillance de surface de l’extrémité de l’aile NW, sur 80" environ, à été bien vu.

– très léger "voilage" de la rectitude des deux ailes, difficile, mais noté.

A* et B* ont été vus, contrairement au T635, chacune VI5.

A* A2 1125 06548564, m17.2V,  B* non répertoriée, exactement tangente au bulbe, à son sommet, estimée m16.5-17.0v.

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.