Accueil » Nébuleuses diffuses, NGC

NGC 3582 region

NGC 3576 79 81 82 84 86 3603 R Gendler NGC 3582 region  T508  BL 2012 06 17

Object information

Nom de l’objet : NGC 3582 region
Type de l’objet : Bright Nebula
Magnitude : 99.99
Ascension droite : 11h 12m 45s
Déclinaison : 61° 20′ 53" S
Constellation : CAR

Observations Details

Date de l’observation : 17 juin 2012 19:00 UT
Durée de l’observation : 75 min
Position de l’objet : Alt: 42.9°, Az: 205.6°
Conditions météo : 12h: J5+ V~1 t18° hu27% T0! 20h: N+5 V0 t6.5° hu28% Q60N21.43 L60N21.63MW!!!
Conditions de l’observation : 21h15: SQM & SQML(45°N) 21.53 V0 t2.3° hu37% v~7.5 W1.8" T0 P0 SS1-2/120 2-3/195
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Ethos 13mm
Barlow : (None)
Grossissement : 195x

Notes

75 minutes est la durée totale d’observation du groupe, soit NGC 3576, 79, 81, 82, 84, 86. Même compte rendu pour chaque NGC, car il s’agit visuellement d’une seule et même observation.

x121 Ethos 21mm/OIII-12nm

C’est assurément une des plus belles nébuleuse du ciel austral, par sa brillance, L1 à L8 (!), ses bandes sombres, O3 à O6, sa structure complexe avec des parties brillantes et d’autres très ténues. C’est la Trifide à la puissance 3 ou 4.

C’est le meilleur G pour "essayer" de dessiner l’isophote L1, toujours le plus difficile, puis de reconnaitre les nébulosités périphériques.

NGC 3576 79 81 82 84 86 R Gendler

x106 Panoptic 24mm/OIII-5nm

Le filtre Astrodon améliore la perception car le fond est très riche, et permet de diminuer la diffraction autour des étoiles. Cette richesse du champ est un élément important de l’observation.

x195 Ethos 13mm/OIII-12nm

C’est le meilleur G pour étudier les parties lumineuses du groupe, celles qui sont séparées par les bandes sombres. Celles ci permettent de séparer les nébulosités (c’est à dire les différents NGC), et de les étudier l’une après l’autre. C’est aussi le meilleur G pour étudier les bandes sombres.

x195 Ethos 13mm/OIII-5nm

J’utilise cette configuration pour étudier les parties les plus brillantes… et c’est la révélation! Non seulement je perçois des détails non vus jusqu’alors, mais les nébulosités "précédentes" sont plus contrastées et mieux vues. Du point de vue du dessin, c’est comme si les paramètres de luminosité et de contraste avaient été augmentés. Pour un dessin de détail de cette zone centrale voir “NGC 3582 Group”.

NGC 3576 detail Sparenberg

NGC 3582 group  T508  BL 2012 06 17Lorsque je reviens à l’Ethos 21mm/OIII, donc avec le filtre Lumicon 50mm (qui laisse passer les longueurs d’onde supérieures à 600 nm), le rouge H alpha apparait puis s’intensifie au fur et à mesure de l’observation, et à la fin (j’observe depuis plus d’une heure) je suis à S30-35%!

D’ailleurs j’essaie x106 Panoptic 24mm/DS pour voir si je ne perçois pas d’autres nébulosités: je ne perçois rien de plus, les nébulosités sont beaucoup moins contrastées, mais surtout elles sont blanc pur, une "couleur" complètement différente de celle observée pendant une heure à l’OIII.

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.