Accueil » Isolated galaxies, NGC

NGC 3521 2013/2017

NGC 3521 J Misti 050310_2001 NGC 3521  T635  BL 2013 halo 2017 04 19

Object information

Nom de l’objet : NGC 3521
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 9.20
Ascension droite : 11h 06m 31s
Déclinaison : 00° 06′ 42" S
Constellation : LEO

Observations Details

Date de l’observation : 10 févr. 2013 02:30 UT
Durée de l’observation : 40 min
Position de l’objet : Alt: 43.1°, Az: 203.2°
Conditions météo : 16h: J++ 25%nuages V3/R5 t2° hu43% T1 02h20 N+++ t-8.4 hu75 QZ21.53 LZ21.71 W3.0 6.4VI2-3 6.6VI5
Conditions de l’observation : 04h20 V0 t-8.7 hu76 SQMZ 21.52  SQMLZ 21.71 FWHM 4"  T1.5 P1 S2/100
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 13mm
Barlow : (None)
Grossissement : 240x

Notes

2013

x148 Ethos 21mm

En VI éloignée, on perçoit un halo étendu côté E, L1. Pour les isophotes L2 et +, il faut grossir.

x240 Ethos 13mm

Ovale très allongé, a/b ~ 3, CS prononcée, noyau non stellaire. Mais surtout, toute la moitié W est dans une zone sombre, très sombre, O3, qui coupe la galaxie suivant un diamètre rectiligne.

x390 Ethos 8mm

On suspecte un léger granité à l’intérieur de l’isophote L5, côté E. Côté W, aucune structure, tout est noyé dans le sombre. Le noyau a une forme oblongue et pas ovale, a/b ~ 2, L8. E* est difficile, A* est un phare, blanc, qu’il faut faire sortir du champ.

NGC 3521 est une galaxie qui m’a laissé sur ma faim: à m9.2v, je m’attendais à un objet vedette. En réalité, c’est une moitié de galaxie!

E* 3UC180-113945, m16.0R, A2 0825 07382620, m16.5V, N1 0899-0202296, m15.490V,  A* SAO 118661, m7.896V

 

NGC 3521  T635  BL halos 2013 vs 2017

 

2017

Date de l’observation : 19 avr. 2017 22:30 UT

Durée de l’observation : 23 min

Position de l’objet : Alt: 40.6°, Az: 214.1°

Conditions météo : 16h: J+++ t12° hu30% V4-5NW 22h30: N+++ t5.4° hu35% V4/R8! Q21.57 L21.82

Conditions de l’observation : 00h00: SQMZ 21.80  SQMLZ 21.91 s4.5" mvlon(UMi) 6.4/VI4 6.6/VI4-5 T0.5 P0.5 S5/240

Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument : TN 635 Dobson Obsession

Oculaire principal : Televue Ethos 21mm

Grossissement : 148x

Les nuits des 19, 20, et 21 Avril 2017 ont été exceptionnelles: précédées de plusieurs jours de fort mistral, elles ont été d’une transparence exceptionnelles: l’humidité est toujours resté <40%, et, à cheval sur la nouvelle lune, le SQML n’est jamais descendu en DESSOUS de 21.80. Il a atteint la deuxième nuit 22.00, mesuré par deux observateurs différents, avec deux SQM différents. Ce sont des valeurs rarement atteintes en métropole, et qui sont tout à fait comparables aux ciels chilien ou namibien.

Malheureusement, le seeing est resté à des valeurs de 4.0" à 5.5", une conséquence normale du mistral.

Dans ces conditions, je me suis concentré sur les halos externes des galaxies ou des nébuleuses planétaires, dont les limites floues sont moins sensibles à la turbulence, mais dont le caractère diaphane nécessite un ciel d’une grande noirceur.

x148 Ethos 21mm

Le halo est allongé, et s’étend loin après une longue observation. Ce n’est qu’après avoir visualisé l’image de Misti – Gendler que j’ai perçu l’isophote L1 (avant, je n’avais perçu que l’isophote L2). Cet isophote L1 a un renflement, difficile et en le connaissant, au SE de la CS.

L’existence de la partie sombre est évidente. Toute la moitié W est beaucoup plus sombre, et l’ensemble est granuleux. La limite de la bande sombre interne, sur le centre lumineux, est nette.

x240 Ethos 13mm

La bande sombre externe W apparait, difficile mais nette, L3 avec 2 zones L4, mais l’ensemble sur un fond déjà sombre. La CS est concentrée, mais le seeing , mauvais, m’empêche de détailler les zones centrales. De ce fait, mon dessin de 2017 n’apporte aucune information supplémentaire sur ces régions centrales, et c’est pourquoi j’ai conservé sur le cartouche la date et les références de mon dessin original.

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.