Accueil » Nébuleuses planétaires, NGC

NGC 1514

Copie de NGC 1514 Jim Misti NGC 1514  T635  BL

Object information

Nom de l’objet : NGC 1514
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 10.90
Ascension droite : 04h 09m 53s
Déclinaison : 30° 48′ 11" N
Constellation : TAU

Observations Details

Date de l’observation : 23 déc. 2008 18:45 UT
Durée de l’observation : 109 min
Position de l’objet : Alt: 54.3°, Az: 96.9°
Conditions météo : 14h: J+++++ V0/R1N t13.7% hu39% T0.5 21h34: N++++ V2/R3 t+4.1° hu50% QZ21.41 LZ21.26(MW) conditions exceptionnelles
Conditions de l’observation : 21h34 vUMi6.4VI1-2 6.6VI2-3 T0.5 P1.5 S2-3/240 4/390 5/650
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 8mm
Barlow : (None)
Grossissement : 390x

Notes

x101 Nagler 31mm sans filtre

La NP est immédiatement reconnue comme une nébulosité pâle, L3, ronde, de couleur bleutée non saturée, autour d’une étoile de m ~ 10v (?)

Elle fait penser à une nébuleuse en réflexion, par sa couleur bleutée et sa forme ronde, mais il n’y a pas de gradient régulier, et au contraire, on distingue des irrégularités de SB dans la nébulosité. Mais ces irrégularités ne sont pas analysables à ce G.

x240 Ethos 13mm sans filtre.

Les nébulosités sont mieux vues, et on peut retrouver les quatre pétales sombres. Mais l’image est encore petite, et peu contrastée.

x390 Ethos 8mm/OIII

La nébuleuse se révèle.

Elle est suffisamment grosse pour pouvoir être analysée, et l’OIII fait que le contraste est au moins aussi net qu’à 240x, et même un peu plus. Néanmoins, ça n’a rien à voir avec NGC 7009, par exemple: on reste dans les L2 à L5.

La couleur bleutée reste nette. La forme des pétales peut être bien analysée, ainsi que les variations d’opacité de chaque pétale.

En particulier, la partie E du pétale sud a bien été vue comme constituée de 2 zones, chacune O+++, la première au N, l’autre au S, plus grande, et séparées par une zone O++, et même O+.

Les zones E et W du halo sont les zones les plus lumineuses: ce sont deux "pseudo-bananes", en fait chacune constituée de 2 haricots, L5.

x650 Nagler 4.8mm

L’étude des étoiles a été faite à ce G.

A* est ER*

B*, à 75" de A* en AP 27°, bien visible sur les photos CCD, a été soupçonnée, en la connaissant, mais non sûre.

C* et D* sont assez difficiles, VI2 pour C*, VI3 pour D*.

La CS* est un phare.

L’étoile E*, surimposée dans le halo, à 15" en AP 150° de la CS, a été vue sans connaitre son existence.

Toutes les étoiles de mon dessin ont été vues sans les connaitre précisément, mais j’avais quand même visualisé plusieurs photos CCD avant.

A* GSC 2358 1068, m15.0B, A2 1200 02014302, m15.2V

B* curieusement à aucun catalogue, U2, A2, B1, By6, SDSS, et 2M.

C* A2 1200 02014080, m15.9V

D* A2 1200 02014446, m17.1V

E* 2M J04091758+3046172, m12.232J

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.