Accueil » Isolated galaxies, Messier

M 102 2009/2017

M 102  T635  BL 2009 M 102  T635  BL

Object information

Nom de l’objet : Messier 102
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 9.90
Ascension droite : 15h 06m 59s
Déclinaison : 55° 41′ 51" N
Constellation : DRA

Observations Details

Date de l’observation : 19 avr. 2017 20:35 UT
Durée de l’observation : 23 min
Position de l’objet : Alt: 48.8°, Az: 50.1°
Conditions météo : 16h: J+++ t12° hu30% V4-5NW 22h30: N+++ t5.4° hu35% V4/R8! SQM 21.57 SQML 21.82
Conditions de l’observation : 00h00: SQMZ 21.80 SQMLZ 21.91 s4.5" mvlon(UMi)6.4/VI4 6.6/VI4-5 T0.5 P0.5 S5/240
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 21mm
Barlow : (None)
Grossissement : 148x

Notes

Les nuits des 19, 20, et 21 Avril 2017 ont été exceptionnelles: précédées de plusieurs jours de fort mistral, elles ont été d’une transparence exceptionnelles: l’humidité est toujours resté <40%, et, à cheval sur la nouvelle lune, le SQML n’est jamais descendu en DESSOUS de 21.80. Il a atteint la deuxième nuit 22.00, mesuré par deux observateurs différents, avec deux SQM différents. Ce sont des valeurs rarement atteintes en métropole, et qui sont tout à fait comparables aux ciels chilien ou namibien.

Malheureusement, le seeing est resté à des valeurs de 4.0" à 5.5", une conséquence normale du mistral.

Dans ces conditions, je me suis concentré sur les halos externes des galaxies ou des nébuleuses planétaires, dont les limites floues sont moins sensibles à la turbulence, mais dont le caractère diaphane nécessite un ciel d’une grande noirceur.

x125 ES 25/100

La galaxie est très facile à trouver, et elle irradie dans le champ. J’ai bien fait de l’observer, car son halo est, à l’évidence, plus étendu que celui de mon dessin de 2009, en forme de fuseau. La forme elliptique du halo externe est soupçonnée, mais il faut grossir un peu.

x148 Ethos 21mm

En VI, le halo elliptique est confirmé, et l’ellipse s’agrandi si on prend le temps de l’observer longtemps. Le halo est L1 à L3, les limites des isophotes étant de moins en moins progressives de L1 à L3. A l’intérieur de L3, mon dessin de 2009 est confirmé, mais le seeing à 4.0" m’empêche absolument de le redessiner; en particulier, la bande sombre est juste soupçonnée. Mon dessin de ce jour est donc la reprise de celui de 2009, sur lequel j’ai simplement surimposé le halo externe perçu au cours de la nuit présente.

 

Observation au T635 du 24 mai 2009 22:46 UT

Puimoisson le Petit Telle, QZ&LZ21.52 vUMi6.4VI5D T3 P2 S3-4/390 4-5/650 bon, Alt: 77.9°, Az: 350.3°

x102 Nagler 31mm

(Vague de chaleur et ciel voilé. La galaxie n’est pas vue à la MB 60 x 14). C’est une très belle galaxie, très lumineuse, presque brillante

x390 Ethos 8mm

C’est le G minimum pour commencer à bien voir la bande sombre.

x650 Nagler 4.8mm

La bande sombre est encore mieux vue. Les deux jets lumineux, de part et d’autre des extrémités de la bande sombre, sont visibles, mais difficiles, surtout celui du SE.

x890 Nagler 3.5mm

C’est le meilleur G pour apprécier la galaxie, même si le halo se réduit. Le halo est L3 vers L1. La CS n’est pas homothétique du halo: c’est un ovale, L6/L7, moins allongé que le halo, et qui est suddently brighter, L6, avec encore une zone centrale L7. La bande sombre n’est pas une "bande", mais un trait de crayon, bien noir en VI, et absolument rectiligne, en médiatrice parfaite du halo. Son épaisseur est < 5", et elle s’arrête rapidement dès la fin de la CS. Une étoile E*, vue VI3, dans la partie NW du halo. NGC 5867 est très difficile, limite, L1, D ~ 10"(?), bords très flous. A* est ER*, C* est suspectée, non sûre, D* est VI5, mais sûre sans la connaitre.

M 102 est une belle galaxie, et avec , sinon la plus belle, du moins la plus étonnante bande sombre que j’aie vue.

A* Skiff, étoiles dans le halo de galaxies, m11.40V,  B* GSC 3864 149, m14.4B,  C* A2 1425 08236265, m17.3V D* A2 1425 08237472, m17.4V

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.