Accueil » Galaxies isolées, Messier

M 077 (T635)

M 77 Block M-77-T635-BL-2014-11-19-close C135 S15

Object information

Nom de l’objet : Messier 77
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 8.90
Ascension droite : 02h 43m 28s
Déclinaison : 00° 02′ 59" N
Constellation : CET

Observations Details

Date de l’observation : 19 nov. 2014 22:17 UT
Durée de l’observation : 120 min
Position de l’objet : Alt: 45.6°, Az: 176.8°
Conditions météo : 17h J+++ V0/R5kmh! t13° hu63% 01h N+++ V0/R0 t1.4° hu95%
Conditions de l’observation : SQMZ 21.21 SQMLZ 21.30 S1.7" mvlon(UMi) 6.4/VI5+ T1.5 P2.5 S1/150 2/390
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 6mm
Barlow : (None)
Grossissement : 520x

Notes

M 77 Block & BLx520 Ethos 6mm

Je commence par positionner les étoiles dans le halo interne: je ne perçois que 3 étoiles sans les connaitre. Avec l’aide de l’image de Block, 7 ou 8 étoiles apparaissent, sur et autour des spires externes, dominées par A* TYC 4699 1219, m10.756V.

Je continue à ce G pour l’étude de la zone centrale, +/- ronde, d ~ 2.0′. Elle me semble assez difficile à analyser au début, puis avec l’adaptation, les détails apparaissent: d’abord la spire W, L7 et 8, puis les bandes sombres NW et SE, de part et d’autre de la concentration centrale.

Puis la spire SE, nettement plus difficile à délimiter. Enfin, les deux zones sombres inter-spires, NE et SW.

L’analyse de la concentration centrale est difficile, car elle est très concentrée, et très lumineuse; d ~ 15"EW x 7"NS, et L9. Elle a la forme d’une mandorle, et les amorces de spires sont suspectées aux deux extrémités; ceci est validé par le fait que deux spires "interne – internes", L10, sont perçues sur cette CS. Enfin, au centre de la CS, et "coincée" entre les deux spires ci-dessus, un NS*, bleuté C130/S40, m12V(?).

M-77-T635-BL-2014-11-19-close & HST

x390 Ethos 8mm

J’utilise ce G pour délimiter les frontières de la zone interne; elle est L6, et ses limites sont floues, et progressives vers l’extérieur, légèrement allongée NE/SW, a/b ~ 1.25.

x240 Ethos 13mm

C’est le meilleur G pour observer les spires externes. En réalité, elles ne sont perçues que comme un très faible anneau, L1, a/b ~ 1.75, sans structure. Mais l’observation est validée par le fait que les 2 espaces NW et SE compris entre anneau externe L1 et zone interne L6, sont perçus comme deux croissants absolument noirs, L0. De plus, l’épaisseur de l’anneau est un peu plus large au SE.

La comparaison entre anneau L1, où aucune couleur n’est bien entendu perçue, et zone centrale L6, montre que celle ci est légèrement bleutée, C135/S15-20. Au final, j’ai le sentiment d’une belle observation.

Observation au T635 du 19 déc. 2008 19:05 UT

Puimoisson le PetitTelle, SQMZ&LZ 21.15=>21.21 v(UMi)6.4/VI4 6.6/VI5D T1.5 P2.5 S4-5/240 5/360, Alt: 42.8°, Az: 152.7°

x390 Ethos 8mm

Le but de l’observation est de voir si le ciel de métropole, donc moins bon que celui de la Namibie, mais avec le T635, donc mieux que le T500 de Tivoli, me permet de d’analyser et de dessiner M 77 mieux que ce que j’ai pu le faire à Tivoli. Mon croquis a été fait en 50 minutes, après avoir visualisé et étudié soigneusement les photos CCD ded ma photothèque. J’ai vérifié 2 fois pendant ces 50 minutes sur les photos, si je ne me trompais pas. Mais, au final, je n’ai dessiné que ce que j’ai vraiment vu. Et, pour la première fois, j’ai vu:

1) le halo "externe", au de là de A*, c’est à dire les spires externes.
Une fois connu, il est évident, L2, avec un espace noir, L0, entre le halo "normal", et le halo externe.

2) les deux spires dans le halo normal.

M-77-T635-BL-2008-12-1[1]

x650 Nagler 4.8mm

Par acquis de conscience, j’essaie 650x, et j’ai eu raison! Dans ce qui suit, je me repère avec les numéros des régions HII répertoriées sur le catalogue EKS 1996. La bande sombre qui va de EKS 65 à 72 est très constrastée; elle sépare deux régions lumineuses, L5, qui n’avaient pas été séparées avec 360x. La première, très concentrée, regroupe les régions EKS 79, 80 et 84. La deuxième, plus étendue, et plus allongée, va grosso modo de EKS 68 à EKS 56, via EKS 59. Toute la zone est bien détaillée sur la photo de Gendler.

D’autre part, les zones centrales sont beaucoup plus précises, avec, du centre vers l’extérieur:

– un noyau stellaire, L>10 – un noyau central interne, L10,

– un noyau central externe, L9, les deux noyaux étant séparés par deux "(" et ")" [notes 2008 12 31: ces deux ( ) sont les espaces inter- au départ des 2 spires]

– une condensation centrale, L8, allongée, a/b ~ 2.0 à 2.25, en AP 50°

A* est ER*,  B* est VI1,  C* est VI2,  D* n’a pas été vue, (non vue aussi à Tivoli),  E* est VI5 en la connaissant, et nettement plus difficile que B* et C* (mais le ciel s’est dégradé en fin d’observation). Au Petit Telle, j’ai observé M 77 beaucoup plus longtemps, en deux phases, et surtout en ayant étudié juste avant les photos CCD. Mais indéniablement, j’en ai vu beaucoup plus qu’à Tivoli.

A* TYC 4699 1219, m10.756V, B* A2 0900 00634164, m16.8V,  C* non aux A2 et B1, mais 2M J02423847-0001438, m14.72J, embedded.  D* non aux A2 et B1, mais 2M J02424404-0001196, m14.779J, embedded.  E* U2 31618976, m15.89R, A2 0825 00632142, m16.5V

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.