Accueil » Galaxies isolées, IC, Messier, Nébuleuses planétaires

M 057 IC 1296 T254 vs T635

M 57  IC 1296 T 355 T Hallas IC 1296  T254 vs T635 BL

Object information

Nom de l’objet : Messier 57
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 9.70
Ascension droite : 18h 53m 33s
Déclinaison : 33° 01′ 57" N
Constellation : LYR

Observations Details

Date de l’observation : 14 août 1998 23:05 UT
Durée de l’observation : 15 min
Position de l’objet : Alt: 62.6°, Az: 256.0°
Conditions météo : not related
Conditions de l’observation :

T1, P1.5, S2/254

Lieu d’observation : Chabottes les Auberts
Instrument : TSC LX200/254 Meade
Oculaire principal : Televue Radian 10mm
Barlow : (None)
Grossissement : 254x

Notes

J’ai observé à de nombreuses reprises le champ de M 57. Suivant les conditions d’observation, je me suis concentré sur la nébuleuse, les étoiles proches, ou la faible galaxie IC 1296. Le présent compte rendu regroupe trois observations, les plus réussies pour chaque objectif: la première, réalisée en 1998, concerne le nébuleuse elle même, la deuxième réalisée en 2001 se rapporte à l’étude des étoiles proches et la petite galaxie IC 1297, la troisième, en 2005, à trait à l’étoile centrale.

x105  Meade SWA 24.5mm/UHC (1998)

La nébuleuse est vraiment brillante . Dans un champ riche, c’est un bel anneau de fumée . La forme elliptique est évidente, le centre bien noir .

x363  Televue Nagler 7mm/UHC (1998)

Mon dessin est bien réussi, avec un allongement des limites du grand axe . Les deux "longs côtés" sont nettement plus brillants, avec une symétrie par rapport au petit axe . Le centre est noir, mais sa luminosité n’est pas parfaitement homogène, sans que je puisse détailler une ou deux bandes sombres parallèle au grand axe, vues V5+ (voir croquis). Le filtre UHC efface toutes les étoiles , à l’exception de GSC 2642 433, m13.03V, vue V4.

C’est un objet"énorme" .

m 57  t254  bl 2001 orig

 

Le but de l’observation de 2001 est d’abord de chercher les étoiles proches de la NP, et de les analyser. Les conditions de turbulence sont exceptionnellement bonnes pour le site. Probablement, une des meilleures observée.

x254  Televue Radian 10mm (2001)

A* la duplicité, que je connais, est soupçonnée

B* je n’ai rien noté, mais elle est nettement plus facile que C*

C* vue VI5D

D* j’ai noté "VI5D, glimpsée à plusieurs reprises". C”est, à ce jour la mv sûre, la plus faible que j’ai pu observer avec le LX200/254.

E* j’ai noté "VI5D, glimpsée à 3 ou 4 reprises"

F* vue VI4-VI5 et mv estimée 14.5. Note le 03 01 2002: l’image de S&T montre, en fait, deux étoiles très proches de m15.3 et 15.4v, et 15.2 et 15.2V Usno; il est probable que mon oeil ait intégré les deux étoiles en une seule, donc de mv 0.7 de moins.

G* je n’ai noté aucune précision

H* vue VI5D

I* je n’ai noté aucune précision

L’accord de mes observations avec les mv de S&T et de l’Usno A2 (Note 2012 01: les seules dont je disposais à cette époque) est quasi parfait. (Note 2012 01: j’en tire aussi la conclusion que le LX 254 m’a permis de percevoir et d’analyser correctement des étoiles  de 16ème magnitude).

IC 1296  T254  BL  2001 07 17Les étoiles sont presque piquées, le champ est facile, POP 192 dédoublement évident, et IC 1296 est glimpsée à plusieurs reprises, dont 2 à 3 appuyés et 1 sûr. D~15" et pas plus ! (donc uniquement la CS)

x363  Televue Nagler 7mm (2001)

C’est le meilleur G; plusieurs glimpses sûrs, mais toujours uniquement la CS de IC 1296

 

 

 

 

x363  Televue Nagler 7mm  (2005)

Seeing exceptionnel: S 1/185 2/363 3/530 Le but de l’observation est de profiter des conditions d’observations exceptionnelles pour observer la visibilité de la CS* de M 57. L’étoile centrale de M 57 n’a jamais été glimpsée, car la SB de la NP est trop forte.

x529 Televue Nagler 4.8mm

Les étoiles périphériques sont plus difficiles. MAIS !!! => la centrale a été glimpsée 3 fois en 5 minutes, dont un glimpse presque sûr, < 1 sec, au cours duquel la vision de la CS* a semblé très nette. C’est la première fois que j’ai un glimpse de la CS*, même non sur, même soupçonné, avec le LX 254 !!!

Je tire de cette observation la conclusion que l’observation de la CS nécessite un G > 500x, et qu’il faut, à la fois S et T très bon.

A* GSC 2642, m13.3B, non star, [3UC247-143405, m15.3R + 3UC247-143401, m15.6R], AH (Arne Henden), m15.00V, m15.18v

B* 3UC247-143382, m16.3R, AH, m14.71V, m14.82v

C* 3UC247-143374, m16.5R, AH, m15.31V, m15.46v

D* 3UC247-143381, m16.6R, m15.67V, m15.82v

E* 3UC247-143412, m16.5R, m15.63V, m15.8v

G* GSC 2642 239, m13.1B, 3UC247-143459, m13.5R, AH, m14.130v

H* 3UC247-143467, m16.5R, AH, m15.604v

 

T635

Date de l’observation :  06 avr. 2008 01:40 UT

Durée de l’observation :  67 min

Position de l’objet :  Alt: 44.6°, Az: 83.4°

Conditions météo :  16h30 J+++ V1-2WNW t17.4° hu29% T1.5 03h10 N!!!! V2N t+7.9 hu39% QZ21.76 LZ21.74

Conditions de l’observation :  QZ21.76 LZ21.74 uMi6.4VI2 6.6VI3-4 ZHer6.6VI2 7.0VI5 7.44nvue T1 P1 S4/445 4-5/650

Lieu d’observation :  Puimoisson le PetitTelle

Instrument :  Telescope dobson Obsession 635 mm

Oculaire principal :  Televue Nagler 7mm Type 2

Grossissement :  445x

Le ciel le plus sombre à ce jour au Petit Telle (c’est un dimanche matin) Il n’y a pratiquement plus aucun halo sur tout l’horizon S, de l’E à l’W. La partie W, de Valensole à Volx, ne présente quasiment aucune pollution lumineuse. On est pas loin de San Pedro de Atacama !

67 minutes: durée totale de l’observation M 57 + étoiles du champ + IC 1296. Le but de l’observation est d’analyser IC 1296, ainsi que les étoiles du champ.

x445 Nagler 7mm

La galaxie est une tache pâle, L3 à L1, allongée, a/b ~ 1.75, avec une barre a/b ~ 3, et une CS difficile, non stellaire, m ~ 16.0 – 16.5v. [Note 2008 06 22: mon dessin montre un D de 40" x 25"]

Les bords du halo sont très flous, et la forme ovale n’est pas nette. L’AP du halo est estimé à ~ 33°. L’AP de la barre est de ~ 15 – 20°, ce qui montre que seules les parties interne des spires sont perçues. (Note 2008 04 11: ma valeur de 33° pour l’AP du halo, montre que pour lui aussi, seule les parties internes, essentiellement les 2 spires, sont perçues. En effet, le NGC/IC donne une valeur de 80°, et l’Hyperleda 78°. Par contre le 2MASSX, qui se limite à l’infrarouge, et qui se rapproche beaucoup plus des limites visuelles, donne 14°.)

Les étoiles du champ sont bien vues jusqu’à m~ 16.5v. Elles deviennent plus difficiles ensuite, car, malgré 445x, le champ est très dense, et la VI éloignée est perturbée, car il y a toujours une ou plusieurs étoiles, +/- brillantes, autour de la cible.

x649 Nagler 4.8mm

L’image est meilleure, et je grossirais probablement davantage si la suivi fonctionnait. Le champ est mieux vu à x650, les étoiles sont plus espacées, mais il est très difficile de le tenir à la main.

Le doublet E1*/E2*, m17.0-17.05v, rho ~ 9", est séparé, mais très difficile. Loneos 17.21, non connue, non cherchée, n’a pas été dessinée (ce qui ne veut pas dire que je ne l’ai pas vue, compte tenu du nombre d’étoiles à dessiner en redescendant de l’échelle !). POP 162 est vu comme 2 petits pâtés tangents (toutes les étoiles sont des petits pâtés à 650x au T635). Le déséquilibre est bien vu, et l’AP est estimé à 36°.

Par contre, la galaxie devient plus difficile, L2 à L1.

E1* A2 1200 10002258, m16.6V, AH m16.79V, 17.0v

E2* A2 1200 10002012, m16.8V, AH 16.9V, 17.05v

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.