Accueil » Messier, Nébuleuses diffuses

M 043 (T635)

M 42 43 Hst M 43  T635  BL 2011 02 02 OBP

Object information

Nom de l’objet : M 43
Type de l’objet : Bright Nebula
Magnitude : 9.00
Ascension droite : 05h 36m 06s
Déclinaison : 05° 15′ 46" S
Constellation : ORI

Observations Details

Date de l’observation : 02 févr. 2011 20:18 UT
Durée de l’observation : 82 min
Position de l’objet : Alt: 40.3°, Az: 178.3°
Conditions météo : 14h: J+++ V~0 t8° hu? T1 20h N+++ V0 t-2.5° hu61% SQMZ 21.54 L60°N 21.36 FWMH 3.3"
Conditions de l’observation : 22h40 SQMZ 21.70 L60°N 21.71 FWMH2.5" T1 P0.5 S4/100
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 16mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 195x

Notes

Compte tenu du seeing mauvais, je décide de me concentrer toute la nuit sur les nébulosités de M 43. J’observe suivant la méthode habituelle des isophotes sur photo, et je commence par évaluer les filtres OIII et Hb, en comparant:

x101 Nagler 31mm/OIII-12 Lumicon, et x130 Panoptic 24mm/Hb-12nm Lumicon

M 43 réagit beaucoup mieux avec le Hb, alors que c’est l’inverse pour M 42.

x102 Nagler 31mm/Hb-15 Astronomik

Donc je commence mon observation avec le G mini, et le filtre Hb, donc Astronomik (le seul filtre Hb en D = 50mm que je possède). Il est à notre que ce filtre coupe le Ha, ce qui n’est pas le cas de mes filtres Lumicon.

 

M 43 Hst et isophotes T635

Note: observée avec un Newton, il est normal que M 43 ait la tête en bas ! L’échelle des isophotes va de L1 (luminosité à la limite de perception) à L9 (coeur de M31, de M8, etc.)

 

Je remarque sur la photo Hst que M 43 est bordé à l’W par une nébulosité faible, mais aussi étendue que M 43. Et, à l’oculaire, cette nébulosité est bien visible, L1, et L2 dans sa partie S. Elle est dissociée de M 43, ce qui provoque une bande sombre entre les deux. Je n’ai pas pu individualiser la petite CL en partie N, à l’emplacement de V379 Ori, c’est à dire symétrique de B* par rapport à C*. Les isophotes de cette nébulosité à l’W de M 43 sont dessinés en vert clair sur la photo HST.

x130 Panoptic 24mm/Hb-12

Les isophotes de cette partie sont dessinés en bleu sur la photo HST. Ce qui frappe immédiatement c’est que M 43 répond incomparablement mieux au Hb qu’à l’OIII.

Je commence par ce que j’appelle "la tête", c’est à dire toute la zone au S de A* = Nu Ori, l’étoile centrale, et phare brillant, même avec le filtre, par opposition à "la queue", c’est à dire la partie pointue au N de Nu Ori. Ces deux parties sont d’ailleurs bien distinctes

a) en forme: la première est +/- ronde, la deuxième est pointue

b) en luminosité: la première est nettement plus lumineuse que la seconde.

La tête est étendue, et presque circulaire, et on est immédiatement L2. A l’intérieur de la tête, on peut dessiner l’isophote L3, puis, autour de A* et en limite E, l’isophote L4.

L’indentation sombre au NW de A* a été vue en VI, difficile, en la connaissant parfaitement. Mais elle est bien contrastée, L1 sur fond L3, et sa forme de "calanque" est bien perçue. Fin de l’observation à 01h 48 car M 43 est basse, h = 20°, et à cette hauteur, S = 5/130. Je continuerai demain.

Je continue mon observation de la veille, dans un ciel toujours aussi beau.

x101 Nagler 31mm/OIII-12

Je me remémore l’ensemble du champ, et je confirme que M 43 ne répond que très modérément à l’OIII.

x130 Panoptic 24mm/OIII-12

Les extensions à l’E et à L’W de M 43 sont très nettes, et celle de l’E est presque proéminente, L2 et L3, et s’étend très loin, à 4 ou 5 fois le D de M 43.

L’extension W est plus faible, L2, et séparée de l’aile W de "l’albatros de M 42" par un chenal sombre très peu marqué: en VI, les nébulosités de M 42 et M 43 sont continues; il n’y a pas de zone à L0 entre les deux.

[Note 2011 02 12: ces extensions E et W ont été observées au cours de cette deuxième nuit avec un filtre OIII, alors que j’ai observé la veille avec un filtre Hb. La comparaison des deux Croas semble montrer que les zones prériphériques de M 43 répondent mieux à l’OIII qu’au Hb.]

x195 Nagler 16mm/Hb

La turbulence a baissé: FWMH = 2.5". Je passe au Hb, et je grossis un peu pour apprécier les détails internes à M 43.

Le Hb est spectaculaire: au lieu que ce soit les nébulosités de M 42 qui soient proéminentes, c’est M 43 qui domine (sauf le cœur de M 42) .

Les trois indentations au milieu du bord E sont difficiles, mais identifiées, et analysables, lorsqu’elles sont connues. Les deux zones sombres, à l’W est au S de A*, sont, aussi, bien analysables. A* est un phare, mais toute les étoiles de l’image de Gendler sont identifiées.

Au total, M 43 est une nébuleuse intéressante, même si elle n’est pas aussi spectaculaire que M 42. [Note 2011 02 12: mon compte rendu in situ ne mentionne aucune couleur]

A* Nu Ori, m6.8V

B* TYC 4774 829, m9.926V

C* GSC 4774 862, m11.5B

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.