Accueil » Galaxies isolées, IC

IC 4662

IC 4662 Carnegie Irvine survey IC 4662  T500 BL Namibie 2006

Object information

Nom de l’objet : IC 4662
Type de l’objet : Galaxy
Magnitude : 11.70
Ascension droite : 17h 47m 48s
Déclinaison : 64° 39′ 04" S
Constellation : PAV

Observations Details

Date de l’observation : 22 sept. 2006 19:50 UT
Durée de l’observation : 36 min
Position de l’objet : Alt: 37.7°, Az: 204.5°
Conditions météo : 14h: J+++ V1 t27.3° hu19% 20h30: N+++ V0 t12.5° hu23% SQMZ(+MW)21.48 grus(45°MW)21.85
Conditions de l’observation : mvlonZPsA7.65! SQMGrus21.85 V0 T0 S2-3/508!
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Nagler 5mm Type 6
Barlow : (None)
Grossissement : 508x

Notes

Mon compte rendu d’observation in situ est le suivant:

x508 Nagler 5mm C’est le meilleur grossissement pour analyser cette paire de galaxies en interaction (selon le VV).

Tout d’abord, je conteste le CROA de Steve Gottlieb du 2002 08 07, qui n’a pas individualisé les deux étoiles E1* et E2*, et les a assimilées à la galaxie la plus brillante de la paire. Malgré tout, l’observation est difficile, en ce sens que l’individualisation des deux galaxies n’est pas évidente. Pour moi, et pour Christophe, la galaxie principale est a/b ~ 1.5 en AP ~ 85°, avec D1 ~ 70" x 50", L4. A l’extrémité W de son halo, le groupe d’étoiles alignées, bien visible sur Guide8/DSS, a été vu comme un renforcement de luminosité, L5, de D ~ 30" x 10", en AP 130°.

En ce qui concerne la deuxième galaxie, pour moi, mais Christophe n’est pas sûr, celle ci est très allongée, a/b ~ 4 en AP ~ 120°, D2 ~ 2.0′ x 0.5′. (Note 2006 10 29: Pan sur le bec! J’ai été influencé par le VV et le PGC, tous deux affichés par Guide8, qui "individualisent" 2 galaxies. En fait ma vision était beaucoup moins nette que mon CROA. L’existence de deux galaxies séparées n’est pas avérée)

Deux étoiles, E1* et E2* sont individualisées sur son halo, mais leur emplacement correspond aussi à l’extrémité NE du halo de la 1ère galaxie. Ces deux étoiles sont "embedded", et non référencées à l’UCAC2 et à l’A2.0. Toutes les étoiles de mon dessin, autour de l’ensemble, ont été dessinées sans les connaitre.

A* UCAC2 03397658, m11.31R B* A2.0 0225 28254407, m15.0v

10 ans plus tard (!), j’ai trouvé une image de la galaxie, beaucoup plus détaillé que celle du DSS, qui est saturée et ne permet pas d’analyser “l’intérieur” de la galaxie. Cette image, du Galaxy Irvine Survey, est reprise en début de ce post, en regard de mon dessin. Elle me permet de reconnaitre que mon compte rendu in situ est tout simplement faux!

– il n’y a pas deux galaxies, mais une seule ! (ou plutôt, voir ci après, peut être la collision de deux galaxies, impossible à dissocier)

– je n’ai perçu que les régions centrales du halo de IC 4662

– les étoiles E1* et E2* ne sont pas des étoiles mais deux associations (stars cloud) très concentrées, avec régions HII géantes (voir aussi l’image du HST)

– le renforcement de luminosité que j’ai dessiné à l’extrémité SW du halo perçu n’est probablement pas l’alignement d’étoiles, effectivement bien visible, mais une autre association, nettement moins concentrée et moins dense.

– si l’on assimile (avec de l’imagination…) mon dessin de la galaxie à un visage dont les yeux seraient les deux fausses étoiles E1* et E2*, et le renforcement W la bouche, les oreilles de mon dessin ne sont que des imaginations de mon esprit, voulant absolument trouver un deuxième galaxie !

Je peux préciser: je confirme que mon observation est fausse, ou plutôt – je m’en souviens très bien- en partie fausse; j’ai cherché à voir les deux galaxies matérialisées par les ellipses de Guide 8, nommées PGC 60849 et 60853.

Or le compte rendu de Steve Gottlieb est parfait: IC 4662 est une galaxie irrégulière, produit de la collision de deux galaxies, mais qui sont impossibles à individualiser.

Il est probable que la première galaxie corresponde à la partie la plus brillante du halo, située à sa partie NE, et constituée de deux (ou plusieurs) régions HII géantes. Ce sont ces deux régions que j’ai perçues comme deux étoiles, et que Steve Gottlieb a bien eu raison d’ignorer comme étoile.

Il est aussi probable que la deuxième galaxie corresponde à la zone plus lumineuse, orientée NE/SW, et située à la partie SW du halo. C’est cette zone que, deuxième erreur, j’ai crû être l’alignement SE/NW constitué par les 5 étoiles dont la plus au Sud est 3UC051-373236, m14.3R.]

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.