Accueil » IC, Nébuleuses diffuses

IC 0405 & 0410

IC 405 410 Wikisky DSS2 IC 405 410  T635  BL 2011 12 27&28

Object information

Nom de l’objet : IC 405 & 410
Type de l’objet : Bright Nebulae
Magnitude :
Ascension droite : (HR 1732, approx. center) 05h 19m 00.0s
Déclinaison : +33° 44′ 54" N
Constellation : AUR

Observations Details

Date de l’observation : (IC 410) 27 déc. 2011 00:20 UT
Durée de l’observation : 112 min (IC 410)
Position de l’objet : Alt: 68.0°, Az: 248.6°
Conditions météo : 16h J+++/- V~0 t6° hu45% T1 01h15 N+++ V0 t-2.3° hu61% SQMZ 21.61 SQML(60N) 21.53
Conditions de l’observation : SQMZ 21.61  SQML(60N) 21.53  mvlon(UMi) 6.4/VI1-2!  6.6/VI2-3!  T1 P1 S100/1-2 240/2-3 3/390 4/52
Lieu d’observation : Observatoire des Baronnies Provençales
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 13mm
Barlow : (None)
Grossissement : 240x

Notes

Le dessin ci-dessus ne correspond pas à une observation spécifique, mais un compositage de deux observations, que j’ai réalisées à 24 heures d’intervalle, sur le même site, avec le même instrument et les mêmes oculaires, et dans des conditions d’observations quasiment identiques. C’est, en quelque sorte, un dessin réalisé suivant la même technique que les mosaïques des imageurs.

IC 405 410 labels

Pour le dessin, le fond du ciel est celui du DSS, limité à m~12v; en réalité, le champ perçu est beaucoup plus riche, mais si j’avais du dessiner toutes les étoiles perçues, les nébuleuses auraient disparu derrière. Les dessins de chaque nébuleuse sont repris des deux observations correspondantes. L’ensemble est ainsi bien représentatif de la façon dont j’ai réellement perçu le champ des deux nébuleuses avec le T 635 mm.

 

IC 405

x100 Nagler 31mm/OIII

J’ai commencé à faire du "tourisme" pendant 20 à 30 minutes, pour découvrir cet objet très gros, très pâle, et qui me semble très difficile.

J’ai essayé quelques minutes le filtre Astrodon OIII/5nm, mais je manque de lumière. Je suis vite revenu au Nagler 31/OIII-12nm, mais les trois étoiles principales, A*, B*, et C*, sont trois phares qui éblouissent.

Je décide de faire un break (j’ai faim), et je reprends une demie heure après. Je ré-observe, et commence à tracer les isophotes; il me faut encore 25 minutes. Je ré observe à nouveau, et, miracle, :

– immédiatement le rouge du H alpha apparait, sauf les isophotes L2, L2.5, et L3 autour de A*, qui sont blancs, et je m’aperçois qu’ils correspondent exactement au zones bleues de l’image de Gendler,

– et, plus extraordinaire encore, les draperies apparaissent, très distinctement, très denses. J’ai exactement l’impression de voir la robe de la Vierge dans un tableau flamand du XVème. Ces draperies sont très denses (je veux dire: en espace angulaire, pas en luminosité), mais pas assez contrastées pour pouvoir les dessiner. Mais je n’ai aucun doute: elles sont là, évidentes.

x390 Ethos 8mm

B* n’est pas double. Selon le WDS, c’est Espin 170, m7.8 / 7.9v, rho = 14". Ce qui devrait être évident et même éblouissant dans le T 635; or il n’y a rien de double dans le champ.

Finalement, alors que ma première impression avait été très décevante, IC 405 livre pas mal de détail, à condition d’y passer le temps. [Note 2011 12 29: je découvre à l’enregistrement de l’observation que mon isophote L3 autour de A* correspond exactement aux limites des nébulosités bleues les plus denses de l’image de Gendler, image que je n’ai ni vue, ni connue avant et pendant l’observation.]

A* AE Aur, SAO 57816, m6.0V,  B* SAO 57808, m7.680V,  C* SAO 57804, m8.790V

 

black field 1200 x 1800

 

IC 410

x101 Nagler 31mm/OIII

IC 410 est la nébuleuse, NGC 1893 est l’amas associé. Conditions d’observation exceptionnelles: V, t, hu, T, P et S tout est très bon.

C’est le meilleur G pour définir les limites du halo, et le H alpha apparait, dès les premières secondes, S/30. La nébuleuse est étendue, et il faut faire glisser le champ pour en faire le tour. Le champ est très riche, même avec le filtre.

IC 410  T635  BL 2011 12 27x240 Ethos 13mm/OIII-12nm

Les zones sombres sont très présentes, et presque proéminentes. La principale est O5, presque noire.

Je me concentre sur l’étude des deux globules, Simeis 129 & 130: le filtre Astrodon OIII-5nm est trop sélectif, et moins bon que le OIII-12nm Lumicon. Les deux globules ont été vus: le globule SE, Simeis 130, le plus gros, est bien vu, L4, avec son bord W plus lumineux, L5. Le globule NW est plus difficile, bien qu’aussi L4, car plus petit, moins volumineux; il a été vu en connaissant sa position: à ce moment, sa forme allongée a été vue.

Les draperies de la zone la plus lumineuse, L6, ont été identifiées comme deux nervures, mais difficiles.

IC 410 est une nébuleuse large, intéressante, détaillable. Elle a été pour moi une très bonne surprise: je ne pensais pas en voir autant.

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.