Accueil » Amas globulaires intra-galaxies, Autres catalogues d'amas stellaires, NGC

Fornax GCs T254 vs T508

PGC 10074  Fornax 3à6  T254  BL  2002 12 03 Obs Sirene PGC 10074  Fornax 1à6  T500 BL  2006 09  Namibie Tivoli

Object information

Nom de l’objet : Fornax Globular Clusters
Type de l’objet : Globular Clusters
Magnitude : 12.6 (Fornax 3 aka NGC 1049)
Ascension droite : 02h 40m 06s
Déclinaison : 34° 13′ 29" S
Constellation : FOR

Observations Details

Date de l’observation : 26 sept. 2006 00:01 UT
Durée de l’observation : 37 min
Position de l’objet : Alt: 71.6°, Az: 129.6°
Conditions météo : 14h: J+++ V1R3 t26.1° hu15%! T0- 2h51: N+++ V2S t9.4° hu27% SQMZ22.04/21.98/21.99/22.02
Conditions de l’observation : mvlon~7.5 SQMZ 22.01 T0 P0 S2/263
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Nagler 7mm Type 2
Barlow : (None)
Grossissement : 363x

Notes

Le but de cette série de dessins, regroupés sous la rubrique « Un observateur versus Deux diamètres », dont les mots clés sont en abrégé « 1 Obs vs 2 Diam », a pour but de vous permettre de mieux appréhender la façon dont le même objet se dévoile progressivement lorsque le diamètre de l’instrument augmente.

Vous pourrez en effet, en comparant les deux séries de dessins, détailler ce que j’ai pu ou non percevoir, suivant le diamètre, et comment je l’ai perçu. Ceci devrait, par extrapolation, vous donner une idée plus précise de ce que vous pourrez espérer voir dans votre propre instrument.

Ne perdez jamais de vue, toutefois, que plus encore que pour la série de dessins « 1 Diam vs 2 Obs », il s’agit de dessins, certes réalisés par le même observateur, en l’occurrence moi-même, mais à des époques différentes, dans des lieux différents, avec des conditions de transparence, de turbulence, etc.. sensiblement différentes.

Dans le cas de ces deux observations, les remarques ci dessus prennent tout leur sens: les amas globulaires ont été observés, en Namibie, à 65° de hauteur au T508, et ceux observés au T254 depuis la métropole culminaient à 12° sur l’horizon !!! Soyez donc indulgent pour les croquis au T254 !

T 254

Fornax 1, 2 et 6 n’ont pas été perçus au T254; seuls Fornax 3 (= NGC 1049), 4 et 5 ont été vus et décrits comme suit:

Fornax 3:  x195 Televue Nagler 13mm: c’est le meilleur compromis, qui permet un assombrissement du ciel suffisant, sans trop assombrir les AG. NGC 1049 est bien vu VI2, après adaptation. Assez pâle, dans un champ pauvre, où seules A* et B* sont vues. Il y a d’autres piqûres dans le champ (5?), mais elles sont indessinables et impositionables. L’amas est vu comme une étoile très grosse, très pâle, et très floue. D estimé < 1′. Centre très concentré, d ~15", puis hâlo très pâle, et limites très floues. La forme circulaire est bien reconnue

Fornax 4:  x195 Nagler 13mm: vu, VI4. Petite tache très pâle, D ~ 30 à 45", avec une CS prononcée, d ~ 10 à 15", et un hâlo très pâle, à bords très flous. Exactement la même description que NGC 1049, mais nettement plus pâle. Il m’a semblé voir une ou deux piqûres en périphérie, non dessinables, et non positionnables: confirmé par l’image DSS.

Fornax 5:  x195 Nagler 13mm: c’est un objet difficile, et qui demande de l’attention. Le champ est parfaitement reconnu, et A* et C* rendent la localisation de l’amas facile. L’objet est rapidement soupçonné, puis vu VI5, et avec beaucoup d’attention, on arrive à le tenir 1 ou 2 secondes, c’est à dire avec un glimpse appuyé. En fait, les glimpses sont assez fréquents, 6 à 8 / min, mais presque tous assez difficiles. C’est une petite tache très pâle, sans gradient perçu, et sans forme reconnaissable. A* SAO 193865, m9.10V,  B* TYC 7014 184, m11.76V, estimé 11.5 – 12.0v,  C* GSC 7014 661, m13.3B, estimé 13.5 – 14.0v

Fornax GCs Cloudy Nights

T 508

Fornax 1: x363 Nagler 7mm

C’est le 2ème amas le plus difficile, après Fornax 6, toujours à cause de la faiblesse de la SB. Heureusement l’astérisme formé par les 4 étoiles P*, Q*, R*, et S*, forme un quadrilatère irrégulier, mais très lumineux, même brillant, et l’alignement P* – Q* est parfait pour matérialiser la direction de l’amas au delà de Q*. L’amas est vu VI3-VI4, par glimpses courts. Les bords sont évanescents, il n’y a pas de CS, pas de gradient, et même pas de forme précise. D ~ 35". De par et d’autre de l’amas, T* au NW, et au U* au SSE, sont faciles. C’est un objet difficile.

P* TYC 7014 923, m11.200V,  Q* TYC 7014 682, m11.121V R* TYC 7014 1142, m11.216V,  S* GSC 7014 287, m13.7B, UCAC2 17181419, m12.95R, A2.0 0525 00871637, m13.0V,  T* GSC 7014 1143, m13.6B, UCAC2 17181431, m13.03R, A2.0 0525 00873911, m13.3V,  U* GSC 7014 952, m13.9B, UCAC2 17181440, m13.8R, A2.0 0525 00876560, m13.7V

Fornax 2: x363 Nagler 7mm

C’est peut être le plus large des AG de la naine du Fourneau, mais c’est un objet de faible SB. Néanmoins, on perçoit un gradient, faible, mais très net, vers une CS moins concentrée que celle de NGC 1049. Il y a, à l’évidence, de nombreuses périphériques, presque positionnables. J’en ai dessiné une: Q*, ainsi qu’une autre étoile faible, O*, périphérique externe au NNE, non sûre, mais validée par Guide8/DSS, et qui est en faible une double, O1* + O2*. Le diamètre de la partie vue est estimé à 30 à 35", mais celle ci correspond à la zone de fourmillement. Avec les périphériques, D ~ 60 à 70". N* est au delà des périphériques, facile, estimée m15v, et n’appartient probablement pas à l’AG.

N* A2.0 0525 0080 7090, m15.9V,  O1* A2.0 0525 00886206, m17.9V,  O2* A2.0 0525 00886214, m17.9V,  Q* A2.0 0525 00886334, m16.9V

Fornax 3 = NGC 1049: x363 Nagler 7mm

C’est bien sûr, le plus brillant des amas globulaires de la naine du Fourneau. Il a un gradient prononcé, et ceci suivant la courbe de Gauss caractéristique des AG, càd avec une CS concentrée. Il y a des périphériques tout autour, mais suffisamment limite pour être non positionnables et non dessinables, sauf I*, vue VI2 quand elle est bien accrochée. En particulier, ces piqûres non positionnables sont plus proches de la "positionnabilité" dans la zone hachurée de mon dessin, soit toute la zone au SW de l’amas. L’image Guide8/DSS confirme. D estimé à ~ 30", ce qui correspond bien à la partie saturée de Guide8/DSS, qui n’est en réalité que le diamètre de la zone de fourmillement. Le D total estimé, avec les piqûres non positionnables, correspond bien à Guide8/DSS ou un peu moins, soit D ~ 60".

I* est vue facile, VI1-VI2, estimée m15.5v. J* est évidente, m ~ 14v. Enfin, j’ai dessiné et positionné K* sans la connaitre, et je l’ai estimé à m16.5v. C’est une des plus faibles étoiles (sinon la plus faible) perçues de Tivoli 2006.

I* A2.0 0525 00897141, m16.0V,  J* GSC 7014 489, m15.2B, A2.0 0525 00897221, m14.0V,  K* A2.0 0525 00897431, m17.7V, B1.0 0557 0023193, m18.1V !!!

Fornax 4: x363 Nagler 7mm

L’amas est très lumineux, évident, vu V1 (je dis bien V1). C’est une cible facile. Il n’est pas résolu, mais granuleux. Il n’y a pas de gradient dans le halo. B* est évident, m ~ 14v (?) (il a été vu dès 159x) C* est soupçonné, sans la connaitre. D* est difficile, très faible, vu VI3. Elle n’est pas évidente sur Guide8/DSS. Est ce une illusion? Pourtant, elle est confirmée par une deuxième observation, après notes. (note 2006 11 07: malgré une étude du B1.0, de mon dessin, qui est précis, et de l’image ccd du Spiegel Team, je n’ai pu identifier D* avec certitude.). E* est estimée m16.6V par l’A2.0; mais je conteste, et je l’estime à m15.0 ou 15.5v maxi. F* est assez facile, vue VI2-VI3, estimée m16.0v. A* SAO 193841, m8.286V,  B* UCAC2 16958489, m15.57R, A2.0 0525 00869693, m14.7V,  C* B1.0 0554 0023262, m15.26R (pas de mesure de mB),  E* A2.0 0525 00900967, m16.6V F* A2.0 0525 00900469, m16.7V, B1.0 0554 0023365, m16.0V

Fornax 5:

x363 Nagler 7mm

L’amas est référencé par erreur par le PGC, comme une galaxie, sous la référence PGC 10247. L’amas est immédiatement vu dans le champ, V2 (je dis bien V2). C’est un amas avec une SB relativement élevée (je veux dire lumineuse), mais c’est le plus petit en taille, et le plus concentré. Il n’y a pratiquement aucune sensation de périphériques, même non postionnables. Il n’y a pas non plus de gradient, ou peut être très faible, mais la "tache" est lumineuse. Le diamètre est estimé à ~ 20 à 25", mais c’est le diamètre de fourmillement. U* est la seule étoile perçue dans le champ du Nagler 7mm. T* est une brillante étoile repère.

T* SAO 193865, m9.102V,  U* UCAC2 17181558, m14.81R, A2.0 0525 00915656, m15.2V

Fornax 6: x254 Radian 10mm, et x363 Nagler 7mm

(note 2006 11 07: je regroupe les deux G, car mes notes in situ montrent que j’ai observé l’objet d’abord avec 254x, puis 363x, mais elles ne permettent pas de dire, sauf pour H*, ce qui a été vu avec 254x, et ce qui a été vu avec 363x). C’est un objet limite pour l’Obsession 508. Il est très difficile car sa SB est très faible, et il nécessite la VI éloignée. Et, en plus, il n’y a pas d’étoile repère proche pour définir où regarder précisément en VI. Je le vois VI5, c’est à dire que je le glimpse presque chaque fois que je le cherche, mais je le perds aussi rapidement, car mon œil n’a aucun repère pour s’accrocher. Mon dessin in situ a été fait sans consulter Guide8/DSS. Je vérifie: toutes les étoiles sont justes, sauf H*, non vue, et sauf ce que j’ai pris pour Fornax 6, et qui est en fait une étoile faible, G*.

Je ré-observe, en sachant où est précisément Fornax 6. A cet endroit, je peux dire "qu’il y a quelque chose, d’une pâleur limite, dans cette zone, mais non positionnable." (note 2006 11 07: j’ai matérialisé la zone sur mon dessin par un cercle en pointillés, de d ~ 45".). C’est vraiment une observation limite.

G* UCAC2 17181512, m15.90R, A2.0 0525 00900504, m16.1V, B1.0 0555 00224130, m15.6V

Autres objets en rapport :

Les commentaires sont clos.