Accueil » Abell PN, Nébuleuses planétaires

Abell 80

Abell 80 Michael Breite Abell 80  PN G102.8-05.0  T635  BL

Object information

Nom de l’objet : PK 102-5.1
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 15.20
Ascension droite : 22h 35m 04s
Déclinaison : 52° 30′ 06" N
Constellation : LAC

Observations Details

Date de l’observation : 19 nov. 2008 20:45 UT
Durée de l’observation : 67 min
Position de l’objet : Alt: 63.7°, Az: 302.6°
Conditions météo : 16h: J+++/- V0 t10° hu~60? T1.5 22h: N+++/- V2N t3.0° hu85% QZ21.46 LZ 21.40
Conditions de l’observation : QZ21.46 LZ21.40 mvlUMi6.4VI3 T1.5 P2 S2/150 3/240 4-5/445
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 20mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 156x

Notes

x101 Nagler 31mm/OIII

[Le repérage de la NP avec la Mini Borg 60 et Panoptic 24mm (14x) est très facile grâce aux étoiles de la constellation: Alpha, Beta, et 9 Lac forment un triangle qui occupe toute la partie centrale du champ, et rendent la position de la NP très facilement repérable.]

La NP est repérée au bout de quelques secondes.

Mais elle est faible, large, peu contrastée. Il faut du temps pour avoir une bonne adaptation de la vision, et il faut employer la vision éloignée pour la distinguer sans ambigüité. Mais le champ est riche, et la VI éloignée rend l’analyse difficile.

C’est une tache pâle, L1-L2, de forme irrégulière, +/- ronde, mais ce n’est pas un cercle régulier.

La SB n’est pas uniforme, mais là encore, l’analyse est difficile.

J’ai visualisé l’image Guide8/DSS, et je sais donc qu’elle est principalement constituée de 2 bananes diamétralement opposées.

J’essaie de les localiser, ou tout au moins de déterminer leur AP. J’estime ce dernier à 0°, c.à.d. N/S, mais très difficilement, à +/- 20° au moins, et encore, cet AP n’est pas absolument sur. En outre, je n’ai pas pu analyser chaque banane séparément (je veux dire: je n’y suis pas arrivé).

x156 Nagler 20mm

La forme d’ensemble de la NP n’est pratiquement plus vue, mais les deux bananes deviennent individualisables.

La première part de D*, et fait 1.25′ x 0.4′ en AP 200°, et la deuxième part de C*, et se termine à E*, soit aussi 1.25′ x 0.4′ en AP 205°.

Mais l’observation reste difficile; le meilleur compromis est la VI moyennement éloignée, les bananes sont L2, le champ est riche même avec l’OIII, et il est certain que les étoiles perturbent, et altèrent la perception des limites des bananes.

x240 Ethos 13mm sans filtre

Le champ est très riche. La NP n’est plus vue, sauf la banane E, qui est soupçonnée.

J’ai dessiné les étoiles du champ de mémoire immédiatement après avoir quitté l’oculaire, en les couchant sur le papier à l’abri dans l’observatoire. Je me suis limité à essayer de mémoriser celles qui sont sur le halo, mais je suis sûr qu’avec le suivi (pas encore réinstallé après révision chez Obsession) je pourrais en dessiner le double.

En conclusion, Abell 80 a été vu sans ambigüité, mais c’est une observation difficile, et son analyse et son croquis encore plus difficile.

Plusieurs doubles dans le champ facilitent malgré tout le repérage du champ très proche et de la surface du halo:

A* est une double équilibrée, et ER*

B* est aussi une double équilibrée, et ER*

C* est aussi une double, mais déséquilibrée. Elle est aussi ER*.

D* est la principale d’un astérisme de 5* dans un d de 20", qui reproduit +/- le pentagone du Cocher.

D1* est la plus faible de cet astérisme, vu VI3.

E* est estimée à 16.0-16.5V, contrairement au 16.8V de l’A2.

A* A2 1350 16923762, m13.5V

B* A2 1350 16925621, m14.4V

C* A2 1350 16932093, m14.4V

D* GSC 3632 894, m12.7B, A2 1350 16927189, m13.7V

E* A2 1350 16930395, m16.8V

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.