Accueil » Abell PN, Planetary nebulae

Abell 68 T254 vs T635

Abell 68  T254  BL 2007 09 08 Abell 68  PK 60-04.1  T635  BL 2011 08 30

Object information

Nom de l’objet : PK 60-4.1
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 16.60
Ascension droite : 20h 00m 33s
Déclinaison : 21° 44′ 23" N
Constellation : VUL

Observations Details

Date de l’observation : 08 sept. 2007 21:25 UT
Durée de l’observation : 31 min
Position de l’objet : Alt: 64.1°, Az: 212.9°
Conditions météo : 14h J+++ V2-3NW t+19° hu50% T0.5-1 22h N+++ V0 t12.2° hu69% SQMZ21.24+/-0.02(samedi et 61%)
Conditions de l’observation : SQMZ21.14 mvlonUMi6.4VI5 Zlyr6.5VI4 T1 P2 S2/82 3-4/363
Lieu d’observation : Chabottes les Auberts
Instrument : TSC LX200/254 Meade
Oculaire principal : Televue Nagler 31mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 82x

Notes

T254

x82 Nagler 31mm/OIII

Je l’ai cherchée pendant 1/4 d’heure à 2.5′ de sa position réelle! Puis, après avoir visualisé Guide8, je la cherche exactement où il faut. Et elle m’apparait, sûre, mais difficile, VI5, 4 ou 5 glimpses/min, de ~1sec. La forme est difficile: elle ne me semble pas un rond régulier (j’écris cela sans le savoir). Aucun détail dessinable. D ~ 30" (?)

x82 Nagler 31mm/UHC

La NP est aussi vue sûre, et peut être même un peu moins difficile. Mais elle reste un objet très faible.

x363 Nagler 7mm sans filtre

La NP n’a pas été vue. Les étoiles dessinées ont été vues sans les connaitre. A* et B* sont ER*, B* est double, et facilement séparée. C* et D* sont difficiles à séparer, par faiblesse (rhô = 17"), E* a été glimpsée VI5D, sans la connaitre.

De plus, dans le quart E du disque, il y a plusieurs étoiles (2 ou 3?), non positionnables et non dessinables. [Note 2008 01 16: ce détail décrit parfaitement la réalité; il y a plusieurs étoiles dans la zone exacte que j’ai dessinée, dont les trois plus "brillantes" sont, au B1.0, de mV 16.9, 14.0, et 12.5, mais non représentatives car embedded. L’image DSS suggère, par comparaison aux étoiles proches, qu’elles sont de m14 à 17V)

Mais je n’ai rien vu à l’emplacement de la centrale. [Note 2008 01 16: l’image DSS montre une CS* très faible, elle est m16.03B et 18 dans I band, et non au 2M. Le SECGPN donne m13.26V, mais semble très optimiste)

A* TYC 1629 1680, m11.574V,  B* TYC 1629 2078, m11.736V,  C* U2 39555050, m14.06R, B1 m14.8V,  D* U2 39555063, m13.61R, B1 m14.2V,  E* U2 39555047, m15.87R, A2 1050 15992845, m16.7V(!), B1 m15.7V

 

T635

Date de l’observation: 30 août 2011 00:05 UT

Durée de l’observation: 45 min

Position de l’objet: Alt: 47.2°, Az: 252.9°

Conditions météo: 14h: J+++ V1-2 t~28° hu faible T1 01h53: N+++ V0 t12.3° hu45% SQMZ(MW)21.55

Conditions de l’observation: SQMZ 21.55  SQML(70°) 21.45  mvlonUMi 6.4/VI2-3  T1.5 P2 S2/100 3-4/195 5/390

Lieu d’observation: Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument: TN 635 Dobson Obsession

Oculaire principal: Televue Nagler 16mm Type 5

Barlow: (None)

Grossissement: 195x

x100 Nagler 31mm/OIII

C’est une Abell difficile. Elle n’est pas vue, en sachant qu’elle est dans le champ, mais sans savoir où exactement. Avec sa position exacte connue, elle reste très difficile.

x195 Nagler 16mm/OIII-12nm

La NP reste difficile, L1-L2, en VI moyennement éloignée. Ce d’autant plus que E1* et E2* sont trop faible pour être individualisée (à cause de l’OIII), mais suffisamment pour être perçue sous forme d’une nébulosité commune, informe, que j’ai d’abord confondu avec la NP. Une fois ce fait connu, la NP est bien individualisée, mais reste difficile. Pas de forme perçue, pas de couleur.

x390 Ethos 8mm sans filtre

Pas d’étoile sur le halo, sauf 1, E*, ni de CS*, mais nombreuses étoiles autour.

Abell 68 est une Abell parmi les difficiles, et je suis surpris que Steve Gottlieb l’ai vue dans un 13". [Note 2011 09 15: j’ai écris cela in situ, sans aucun souvenir du fait que j’avais déjà observé la NP avec le Meade LX200/254 en 2009, et que je l’avais vu!]

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.