Accueil » Abell PN, Planetary nebulae

Abell 51 T254 vs T508

Abell 51 Wikisky DSS2 Abell 51  PN G017.6-10.2  T508  BL  Tivoli Namibie

Object information

Nom de l’objet : PK 17-10.1
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 13.50
Ascension droite : 19h 01m 37s
Déclinaison : 18° 11′ 20" S
Constellation : SGR

Observations Details

Date de l’observation : 03 juin 2008 22:45 UT
Durée de l’observation : 55 min
Position de l’objet : Alt: 58.4°, Az: 86.8°
Conditions météo : 14h00: J+++ V~0 t20.7° hu31% T0 00h50: N+++ V0 t-3.2° hu74%
Conditions de l’observation : mvZCrv7.62VI5 Q45°21.70 LcentreMW21.02! T0 P0 S2/100 4/363
Lieu d’observation : Namibie Tivoli
Instrument : TN 508 Dobson Tivoli
Oculaire principal : Televue Nagler 16mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 159x

Notes

 

T508

Mathieu Pron,avec qui j’observe, est parti se reposer, et j’ai donc tout mon temps pour observer et détailler les étoiles proches de la NP.

x98 Nagler 26mm/OIII

Alors que je me servais de cet oculaire pour faire du star hopping vers A51, la NP m’est apparue alors que je n’étais pas arrivé. Je savais que j’étais près, et j’allais chercher dans le champ l’étoile proche A*, lorsqu’au moment où j’ai situé A*, la NP s’est révélée, sans que je sache où elle était par rapport à A*.

Le disque est facile, VI2 en VI moyennement éloignée. Il semble parfaitement rond, et je suspecte la CS*, ou du moins, une étoile nette sur le halo [Note 2008 07 13: à ce G, faible, il est difficile de savoir si telle étoile est parfaitement ou non au centre du disque]. Mais l’ensemble est petit, il faut grossir.

x159 Nagler 16mm/OIII

La NP est encore mieux vue. Le disque est L2-L3, bien rond. Je suspecte une annularité, avec un petit trou. La circonférence est un peu plus lumineuse, surtout au S. L’étoile au centre du disque est encore mieux vue.

x363 Nagler 7mm

J’utilise ce G pour l’étude des étoiles proches. Le champ est très riche. A ce G, la NP n’est plus que suspectée. Pour toutes les étoiles de mon dessin, près de 25*, j’ai dessiné les principales sans les connaitre. Puis j’ai positionné les plus faibles sur mon croquis avec Guide8/DSS, et j’ai ré-observé après. J’ai confirmé toutes les étoiles pré-positionnées, et j’en ai même rajouté. Puis j’ai reconfirmé le tout, en observant une troisième fois.

Le doublet B1* + B2*, évident sur Guide8/DSS, est difficile, VI5. Si c’est la CS, l’étoile au centre du disque est évidente, VI1; elle est déjà vue avec Nagler26mm/OIII, et encore mieux vue avec Nagler 16mm/OIII. [Note 2008 07 14: la photo PNIC ne laisse aucun doute; c’est bien la CS*, d’autant que le SECGPN confirme sa magnitude à m15.42V]. Ce fut une observation très studieuse, d’un objet mythique pour le LX 254 !

A* TYC 6286 2228, m10.401V

 

01 juin 2008, Tivoli, Namibie, mvlonZ(Crv) 7.0, SQM(60°) 21.78, T0.5, P0, S 3/320 5/725, alt 73°

x98 Nagler 26mm/UHC

Le SECGPN donne flux OIII = 365 pour flux Hbêta = 100. Donc je prends l’UHC pour intégrer les deux flux. La NP apparait, assez lumineuse, L3, mais vue en VI1 sur un fond assez clair. Elle demande de l’attention pour bien la tenir, car elle est petite à 98x. Il faut grossir.

x159 Nagler 16mm/OIII

Je tente l’OIII pour augmenter le contraste, mais l’image est un peu trop foncée.

x159 Nagler 16mm/UHC

L’ensemble est plus facile à observer, car plus large, mais ne révèle que peu de détails supplémentaires.

La CS* est vu VI4, avec le filtre! La forme est bien ronde. Je suspecte un trou central, mais non sûr: s’il est réel, il est petit, d ~ D/4, et comme il est "rempli" par la CS*, il est difficile à individualiser.

Je n’ai pas perçu de banane, peut être une très légère surbrillance, L3.5, en partie E, non sûre. C’est une NP plutôt facile.

Je constate après 50 minutes d’observation que je n’ai pas étudié les étoiles proches. Mais le champ est riche, et je suis fatigué. Il me faudra pas mal de temps, et je préfère remettre la suite à une observation demain ou après demain.

 

T254

21 juillet 2001, Chabottes, Alpes du Sud, mvlon ~ 6.5, SQM ~ 21.2, T1, P2, S2/254, alt 25°

J’ai tenté de percevoir Abell 51 à de nombreuses reprises avec le LX200/254, pendant l’été 2001, mais toutes mes premières tentatives ont été infructueuses. Je ne reprends ci-après que la dernière, la seule positive.

x65  Meade 40 mm/OIII

La NP est vue sûre, mais difficile, VI5, 3 ou 4 glimpses de 1 sec par min, exactement du D et à l’emplacement de Guide7. Vue ronde, homogène. Reste tout de même très difficile. Seule l’étoile G*, GSC 6286 2228, m10.38V, est vue VI1-VI2.

x254  Radian 10 mm

Plusieurs étoiles sont individualisées autour de la NP. La CS* a été glimpsée à plusieurs reprises, 5 ou 6 fois en moins de 3 min. A ce G, la NP n’est pas vue.

 

08 septembre 2007, Chabottes, Alpes du Sud, mvlon 6.4(UMi)VI5, SQMZ 21.14, T1, P2, S2/82, alt 27°

x45 Televue 55mm/OIII-12nm et/ou /UHC

La NP n’a pas été vue. Le fond est trop clair, même avec l’OIII, et je trouve que le Televue 55mm est beaucoup plus "terne" que le Nagler 31mm.

x82 Nagler 31mm/OIII-12nm

Je peux dire que la NP est vue limite, mais sûre! Et je pense (in situ, je n’ai aucun souvenir de l’observation positive de 2001) que c’est la première fois. 5 ou 6 glimpses par min, en VI moyennement éloignée, limite faibles, et fugitifs, mais réguliers et sûrs. D ~ 45" (??), ronde (??), aucun détail.

x82 Nagler 31mm/UHC

Exactement comme avec l’OIII: on gagne en luminosité ce qu’on perd en contraste, ni plus ni moins.

x127 Nagler 20mm/UHC et/ou OIII-12nm

Le champ est sombre, la NP n’est pas vue.

C’est une observation gratifiante.

 

 

 

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.