Accueil » Abell PN, Nébuleuses planétaires

Abell 48

Abell 48 Wikisky DSS2 Abell 48  PN G029.0 00.4  T635  BL 2018 07 11

Object information

Nom de l’objet : PK 29+ 0.1
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 13.50
Ascension droite : 18h 43m 17s
Déclinaison : 03° 12′ 29" S
Constellation : AQL

Observations Details

Date de l’observation :

10 juil. 2018 23:41 UT

Durée de l’observation : 55 min
Position de l’objet :

Alt: 42.2°, Az: 192.6°

Conditions météo :

16h: J+++ V2/R4N t26.5°hu40% 00h30: N+++ V0/R0 t19.1° hu51%

Conditions de l’observation :

SQMZ 21.42(MW++)  SQML(60N) 21.66 67 74 mvlonZ(Lyr)6.48/VI5 S3.5" T2 P1.5

Lieu d’observation :

Observatoire des Baronnies Provençales

Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Ethos 8mm
Barlow : (None)
Grossissement : 390x

Notes

x125 ES25/100 sans filtre

Cette observation a été faite sans aucun souvenir de l’existence de deux précédentes, en 2008 et 2009, où la NP n’a pas été vue. Je suis resté très longtemps sur cette NP, d’abord pour être certain du champ à l’oculaire: A* est ER*, et B* est bien vue double, ce qui permet d’orienter parfaitement le champ.

x150 Ethos 21mm/OIII-12nm

La NP n’a pas été vue, pourtant à un emplacement précisément connu, donc en posant sa VI précisément.

x390 Ethos 8mm sans filtre

Je constate que le SEGPN indique que la NP ne diffuse pas du tout à 500 nanomètres. Je décide donc d’observer sans filtre, et en utilisant le G max compte tenu des 3.5" de turbulence.

La NP a été perçue, très difficile et après une longue adaptation, comme une tache limite, ronde (?), à bords très flous. Aucun détail. C’est une observation très difficile, mais la tache a été glimpsée à plusieurs reprises, environ dix fois en 5 (?) minutes, à l’emplacement exact de la NP, ce qui valide l’observation, encore une fois sans aucun souvenir des deux observations précédentes.

A* SAO 142541, m8.087V

B* = B1* + B2*, avec B1* 3UC174-178831, m13.9R, et B2* 3UC174-178838, m13.7R

E* N1 0867-0479628, m15.45V, a été perçue VI5 (mais avec S3.5", c’est une tache et non un point)

Abell 48 Simbad: m16.67R, 16.78G, SECGPN m17.2v

P.S. Je redécouvre à la mise au propre de mes notes mon dessin de 2008 07, avec des étoiles beaucoup plus nombreuses. Je décide de l’utiliser comme fond de plan, en y rajoutant simplement la NP, telle que perçue en 2018 07, et en actualisant le cartouche au 2018 07 11.

 

Observation du 29 juil. 2008 21:45 UT

x130 Panoptic 24mm/UHC, /OIII,

x195 Nagler 16mm sans filtre, /UHC, /OIII,

x240 Nagler 13mm sans filtre, /UHC, /OIII

Le champ est assez difficile, mais, finalement, il a été parfaitement repéré. Malgré beaucoup d’efforts, et une observation studieuse, la NP n’a jamais été vue, même pas soupçonnée. C* apparait à 240x sans filtre.

A* SAO 142541, m8.087V,  B* U2 30734084, m12.98R, A2 0825 12697522, m13.4V,  C* U2 30734092, m15.96R, A2 0825 12698990, m16.2V

 

Observation du 28 mai 2009 01:10 UT

Je croyais que mon échec de l’année dernière était due à une première tentative mal préparée. Que nenni ! Les conditions sont optimales, la nuit est belle, le vent V2N ne perturbe pratiquement pas. La NP est au transit, et je peux guider avec la raquette avec précision. Le champ est parfaitement repéré: A*, belle ER*, permet de passer d’un oculaire à l’autre sans perdre le champ, et B*, D*, et E*, sont d’excellentes ER*, encore bien vues avec l’OIII. Toutes les étoiles de mon dessin ont été vues même avec l’OIII, même F*, limite mais sûre avec x240/OIII.

Malgré tous ces avantages, et malgré 45 minutes d’observation, la NP n’a pas été vue, ni même soupçonnée, avec: x102 Nagler 31mm sans filtre,  x156 Nagler 20mm/OIII,  x240 Ethos 13mm/OIII,  x390 Ethos 8mm sans filtre.

Il faut admettre que Abell 48 est hors de portée du T635. [Note 2009 09 04: je constate que le SECGPN donne un flux OIII très faible. Il faut que je ré-observe à fort G, et sans filtre]

A* SAO 142541, m8.087V

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.