Accueil » Abell PN, Nébuleuses planétaires

Abell 22 T635 vs T1.20m

Abell 22  K 1-11  T635  BL Abell 22  K 1-11  T1200  BL

Object information

Nom de l’objet : PK 215+11.1
Type de l’objet : Planetary Nebula
Magnitude : 15.40
Ascension droite : 07h 36m 37s
Déclinaison : 02° 40′ 44" N
Constellation : CMI

Observations Details

Date de l’observation : 27 janv. 2009 20:31 UT
Durée de l’observation : 63 min
Position de l’objet : Alt: 39.5°, Az: 135.1°
Conditions météo : 15h J+/- V2N t3° hu~50% T3 21h N+/- V0 t2.4° hu51% QZ21.35MW LZ21.25MW
Conditions de l’observation : QZ21.35 LZ21.25 vUmi6.4VI4 6.6VI5D T2 P2 S102/2 156/3 240/4
Lieu d’observation : Puimoisson le PetitTelle
Instrument : TN 635 Dobson Obsession
Oculaire principal : Televue Nagler 20mm Type 5
Barlow : (None)
Grossissement : 156x

Notes

x102 Nagler 31mm sans filtre

La NP n’est pas vue, bien que le champ soit parfaitement repéré.

x102 Nagler 31mm/OIII

Je cherche la NP comme étant tangente N à A*. Or c’est une erreur, car la NP est tangent W. Evidemment je ne la trouve pas là où je le cherche, mais je la soupçonne, quasi sûre, à son véritable emplacement, ce qui valide l’observation. Les bords de la NP sont extrêmement flous, et le champ est très riche. L’observation est difficile, et l’allongement n’est que soupçonné.

x156 Nagler 20mm/OIII

L’observation est nettement améliorée. La NP est nette, L, bien que faible. Son existence est évidente. Son emplacement, son allongement et son AP sont bien vus, a/b ~ 2, AP ~ 40°, parallèle à A*C*. Mais les limites restent évanescentes, celle W un peu plus nette. La partie N de la NP est légèrement plus lumineuse, L2-3. D ~ 1.5′ x 0.5′, en forme de triangle allongé.

x240 Ethos 13mm sans filtre

Toutes les étoiles de mon dessin ont été vues sans filtre, et sans les connaitre. Le champ est très riche, et toutes les étoiles de mv équivalentes ont été vues, mais n’ont pas été reportées, car il est impossible de les mémoriser toutes sans passer un temps prohibitif à l’observation.

E* et A* sont ER*, B* est VI1, très facile, C* est VI1, facile, D* VI2, dédoublée, facile.

F* est vue VI2, facilement sans la connaitre, G* vue VI2, demande de l’attention, mais non limite. H*, I*, et J* ont été cherchées mais non vues.

Abell 22 est une NP assez difficile, car peu contrastée, peu structurée, à bords très flous, et dans un champ riche. Elle n’est pas très faible, mais toutes les caractéristiques précédentes rendent l’observation délicate.

A* GSC 182 751, m12.9B, U2 32687591, m12.22R, A2 0900 05174175, m14.1V,  B* U2 32687600, m15.09R, A2 0900 05175499, m15.5V,  C* A2 0900 05172953, m15.4V,  D* = D1* + D2*, D1* A2 0900 05172036, m16.4V, D2* A2 0900 05172310, m16.3V,  E* SAO 115683, m7.668V,  F* A2 0900 05173729, m17.1V,  G* A2 0900 05175990, m16.1V,  H* A2 0900 05174615, m17.5V,  I* A2 0900 05174901, m16.6V,  J* A2 0900 05176039, m16.8V

 

T 1.20m

Date de l’observation: 26 févr. 2009 20:30 UT

Durée de l’observation: 54 min

Position de l’objet: Alt: 48.6°, Az: 173.8°

Conditions météo: 11h30: J+ V~0 t8.3° hu53% T2 16h30: T3! 20h: N+ V2N t9.8° hu39% 23h: QZ&LZ21.30

Conditions de l’observation: SQMZ&LZ 21.30 T<2 P2.5 S3/232 4-5/554

Lieu d’observation: Observatoire de Haute Provence

Instrument: T1.20m OHP

Oculaire principal: Televue Nagler 20mm Type 5

Barlow: (None)

Grossissement: 360x

Pour tous les comptes rendus des observations faites à l’OHP les 24, 25, et 26 février 2009, les durées d’observations indiquées correspondent à la durée entre deux pointages successifs du T1200. Ils intègrent les durées d’observation de Serge Vieillard et de moi-même, ainsi que de tous les objets dans le champ.

Le ciel de cette troisième et dernière des 3 nuits passées à l’oculaire du T1.20m de l’OHP a été à la fois bonne et mauvaise. Pour la première partie de nuit, avant 23h, le mistral s’est établi à V3-4, le ciel est assez beau, T<2 à condition d’observer à h>25° (ce que nous avons toujours fait). Puis, entre 23h30et 04h00, le ciel est voilé de cirrus d’altitude (bien vus comme une "coucougnette" comme dit Serge, au sommet du laser vert. Le ciel est T4/P2.5, et je vais me reposer de 02h à 04h. Entre 04h et l’aube, le ciel se redécouvre progressivement, pour redevenir T2, et mvlonZ>6.5.

Par contre le ciel de l’OHP est beaucoup plus pollué que celui du Petit Telle: le halo de Manosque interdit toute observation au sud à h < 30°, comme les Antennes. Le halo des villes distantes [Apt, Cavaillon, Carpentras, Avignon] est bien présent, quoique plus faible (~ à celui de Valensole pour le Petit Telle). Et au SE, les villages proches [Dauphin, Forcalquier, Saint-Maime, Mane] est aussi une zone lumineuse, plus faible mais plus proche, donc plus large et plus diffuse (comme Volx + Oraison pour le Petit Telle.)

x360 Nagler 20mm/OIII

Le pointage est très facile grâce à A*, et au trio B*, C*, et D*. La NP est vue, mais difficile; les bords sont flous. La forme est très difficile à préciser: la limite SW apparait en premier, L2, elle est rectiligne, 60" x 25". La condensation lumineuse à 23" de E*, en AP 320°, n’a été vue qu’en la connaissant, après avoir visualisé l’image Guide8/DSS. Elle est L2, vue VI5 car E* éblouit,, ronde, d ~ 15". Le reste de la NP est perçu limite, L1.

Les étoiles de mon dessin sont les seules que j’ai perçues. F* est VI1, G* est VI5, H* n’a pas été vue. Il n’y a rien d’autre aux abords immédiats de la NP, et, en réalité, on plafonne à m16v! Au final, l’observation est un peu mieux pour les nébulosités, et beaucoup moins bien pour les étoiles, si je la compare à celle du 27 janvier dernier au T635.

A* SAO 115683, m7.668V,  B* TYC 182 667, m9.937V,  C* TYC 182 247, m11.270V,  D* TYC 182 1001, m11.842V,  E* GSC 182 751, m12.9B, U2 32687591, m12.22R, A2 0900 05174175, m14.1V,  F* A2 0900 05172953, m15.4V,  G* U2 32687552, m15.17R, A2 0900 05172145, m15.3V,  H* U2 32687550, m15.44R, A2 0900 05171774, m16.0V

Autres objets en rapport :

Laissez votre réponse !

Vous devez etre connecté pour poster un commentaire.